Menu Close

Articles on collapsologie

Displaying all articles

Le 19 août 1991, le président de la Russie Boris Eltsine grimpe sur un char pour s'adresser à ses partisans, qu'il exhorte à s'opposer à la tentative de putsch que viennent de lancer un groupe de durs du régime soviétique. Le putsch échouera et l'URSS disparaîtra trois mois plus tard. Diane Lu-Hovasse/AFP

Comment une société moderne s’effondre-t-elle ? L’exemple de l’URSS

L’analyse de l’évolution qu’a connue l’URSS pendant ses dernières décennies nous invite à nous interroger sur la pérennité de nos sociétés occidentales actuelles.
Les survivalistes aussi connus sous le nom de « preppers » se préparent à des catastrophes majeures voire même à l'effondrement de notre civilisation industrielle. Kyle Glenn / Unsplash

Survivalisme : une consommation alternative portée par le marketing de l’apocalypse

Réseaux sociaux et influenceurs, « storytelling », salons dédiés… l’essor du mouvement repose sur certaines pratiques loin d’apparaître comme hors système.
New York, le 14 mars 2020. Johannes Eisele/AFP

La collapsologie à l’épreuve de la réalité

Comme le montre l’exemple de l’URSS, et contrairement à la vulgate collapsologique, les sociétés peuvent parfaitement s’effondrer pour des raisons internes et non externes.
Au Royaume-Uni, où la population est désormais confinée, un homme portant un masque marche dans la rue le 26 mars 2020. Oli Scarff/AFP

Face au « mini-effondrement » actuel, la réponse doit être démocratique

La pandémie, en ce qu’elle représente un risque majeur donc exceptionnel, appelle une réponse construite collectivement, et non pas par un petit groupe d’experts ou de décideurs.
Dans ‘Bienvenue à Zombieland’ (2009), les protagonistes doivent affronter les zombies et apprendre à s'entendre, et si on remplaçait zombie par coronavirus? Allociné

Bienvenue à Coronaland ! Vers une zombification de l’humain ?

Les peurs, plus que le coronavirus lui-même, se propagent, stimulées par notre consommation de films où règnent les zombies. Pourquoi ne pas écouter ce qu’ils ont à nous dire sur notre propre humanité ?
Notre fonctionnement cérébral pourrait-il être à la fois le problème et la solution de la crise environnementale ? Shutterstock

L’éco-anxiété nous guette, et ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle

Alors que la planète se dégrade, l’angoisse environnementale gagne du terrain, générant un mal-être d’un nouveau genre : l’éco-anxiété. Mais ce n’est peut-être pas une mauvaise nouvelle.
L’effondrement de nos sociétés, c’est pour 2030, selon le Club de Rome. dric/Pixabay

La collapsologie est-elle une science ?

La collapsologie, étude de l’effondrement de notre civilisation industrielle, n’est-elle qu’un concept ou l’embryon d’une nouvelle branche de la science ?

Top contributors

More