Menu Close

Articles on démences

Displaying 1 - 20 of 35 articles

Le lecanemab est un anticorps qui s’attache aux protéines bêta-amyloïde accumulées dans le cerveau et permettrait au système immunitaire de s’en débarrasser. (Shutterstock)

Médicament lecanemab : une lueur d’espoir pour l’Alzheimer

Un traitement de 18 mois au lecanemab ralentit de 27 % la perte fonctionnelle et cognitive chez des personnes atteintes de maladie d’Alzheimer légère. Mais ce n’est que le premier pas vers une véritable cure.
Le diabète de type 2, caractérisé aux stades avancés par une résistance à l’insuline, constitue un facteur de risque important de l’Alzheimer. (Shutterstock)

Alzheimer : au cœur de l’interaction entre l’insuline et les vaisseaux sanguins du cerveau

L’altération des récepteurs de l’insuline au niveau des vaisseaux sanguins entre le sang et le cerveau, contribuerait à la résistance à l’insuline observée dans l’Alzheimer.
Faire régulièrement de mauvais rêves et des cauchemars à un âge moyen et avancé peut être lié à un risque accru de développer une démence plus tard dans la vie. (Shutterstock)

Une nouvelle étude associe les cauchemars fréquents à un risque de démence

Une nouvelle étude révèle que les personnes d’âge moyen qui font des cauchemars chaque semaine sont quatre fois plus susceptibles de connaître un déclin cognitif.
Illustration en 3D de plaques amyloïdes se formant entre les neurones.On a longtemps cru que ces dépôts provoquaient la démence liée à la maladie d'Alzheimer, mais de nouvelles études commencent à en douter. Shutterstock

Maladie d’Alzheimer : avons-nous tout faux sur ses causes ?

Les dépôts de protéines sont tenus pour responsables de la maladie d’Alzheimer, mais les médicaments qui les ciblent échouent. Nous devons orienter les recherches vers les premiers stades de la maladie.
Le flux sanguin parcourt notre cerveau à travers un arbre vasculaire cérébral, depuis le tronc jusqu’aux capillaires. Une technique d’imagerie pourrait permettre de voir avec précision la circulation sanguine et de ce fait, détecter les signes de démence. (Shutterstock)

Une nouvelle technique d’imagerie pourrait détecter les signes précurseurs de démence

Une technique d’imagerie en développement pourrait permettre de voir avec précision la circulation sanguine au cerveau et détecter les signes de démence avant l’apparition des premiers symptômes.
Une résidente de 84 ans profite de la balançoire sur la place centrale du Village landais, le 9 septembre 2020. Philippe Lopez/AFP

Un « Village Alzheimer » : pour qui ? Pourquoi ?

En mars 2020 ouvrait dans les Landes le premier village dédié aux malades d’Alzheimer. Une approche en rupture, qui vise à moins médicaliser et mieux intégrer les quelque 120 résidents.
On a associé l’équivalent d’une tranche de bacon à une augmentation de 44 % du risque de démence. Shutterstock

Démence : la viande transformée est-elle un facteur de risque ?

Une consommation élevée de viandes hautement transformées peut simplement être représentative d’un mode de vie moins sain dans l’ensemble, ce qui augmente les risques d’Alzheimer.
Les souvenirs d’enfance s’effacent, et les photographies viennent parfois les remplacer. Anita Jankovic / Unsplash

Où s'en vont nos souvenirs d'enfance ?

On se souvient très peu des premières années de sa vie. Ces souvenirs ont-ils disparu, ou restent-ils cachés quelque part dans notre cerveau ?
À l'heure actuelle, les seuls médicaments approuvés pour la maladie d'Alzheimer se contentent de soulager certains symptômes - partiellement et temporairement - mais n'arrêtent pas la progression de la maladie. Shutterstock

Pourquoi n’avons-nous pas de traitements contre la maladie d’Alzheimer ?

Connue officiellement depuis 115 ans, il n'y a toujours pas de traitement contre l'Alzheimer. Le cerveau humain est extrêmement complexe, et la maladie d'Alzheimer est sa maladie la plus complexe.
À Sevran, le 27 décembre dernier, Mauricette a été la première Française à avoir reçu une dose du vaccin à ARN contre la Covid-19 de Pfizer-BioNTech, après avoir signifié son consentement. Mais qu’en est-il des personnes souffrant de troubles cognitifs ? Thomas Samson / AFP / POOL

Comment consentir à la vaccination quand on souffre d'Alzheimer ?

Le consentement libre et éclairé est un pilier de l’éthique médicale. Mais comment faire pour l’obtenir lorsque les capacités cognitives des patients sont altérées ?
Chez les personnes âgées en bonne santé, la solitude se caractérise par une réaction au stress similaire à celle des personnes qui souffrent de stress chronique. Justin Paget via Getty Images

L’isolement augmente le risque de démence chez les personnes âgées

L’isolement social que connaissent les personnes âgées qui tentent de se protéger contre la pandémie de coronavirus fait naître de nouveaux risques pour la santé mentale.
Une nouvelle étude financée par le Centre for Aging and Brain Health Innovation examinera l’utilisation des technologies d’apprentissage à l’intention des personnes atteintes de démence et celles à risque. Shutterstock

Étudiez fort, et vous pourrez réduire les risques de démence

Une nouvelle étude examine l’utilisation des technologies d’apprentissage pour les personnes atteintes de démence et celles à risque.

Top contributors

More