Menu Close

Articles on droite

Displaying 1 - 20 of 86 articles

Emmanuel Macron a promis un séisme mais n'a pas favorisé un véritable renouvellement politique. Photo d'illustration prise lors d'une visite à Beyrouth le 1er septembre 2020. Gonazlo Fuentes / POOL / AFP

Disruption ou irruption ? La République dans l’impasse présidentielle

De 2002 à 2022, le système politique n’a pas cherché à sortir d’un schéma où le président concentre les pouvoirs au détriment d’une volonté de rupture clairement affichée par l’électorat.
Cette photo prise le 25 février 2021 montre le palais de l'Élysée éclairé avant la conférence de presse du président français Emmanuel Macron, après un sommet du Conseil européen tenu par vidéoconférence. Thomas Coex/AFP

2022 : un contexte politique original ?

Le renouvellement des idées et des pratiques, qui conditionne la réconciliation d’une majorité de Français avec la politique, reste à ce jour invisible.
Le 6 décembre 2021 Valerie Pécresse, candidate LR de la présidentielle 2022 et Eric Ciotti, à sa droite, se rendaient à Saint-Martin-Vesubie, commune dévastée par la tempête Alex il y a un an. Christophe Simon/ AFP

Congrès LR : la droite débordée par sa droite ?

La nomination de Valérie Pécresse est peut-être le début d’une nouvelle séquence de questionnement sur l’identité politique d’une droite fortement concurrencée.
Les violences qui entourent la candidature du polémiste s'inscrivent dans une idéologie bien marquée. Joel Saget/AFP

De la violence des propos aux actes

S’il existe a un écho médiatique trompeur sur le retour présumé de la violence militante ou politique, celle-ci est néanmoins très présente lorsque certains contextes politiques le permettent.
Les candidats à la primaire du parti Les Républicains pour l'élection présidentielle de 2022 avant le débat télévisé du 14 novembre 2021. Thomas Samson / AFP

Primaire de la droite : les candidats entre faibles conflits et gros consensus

Les adhérents du parti Les Républicains éliront bientôt leur favori pour l’élection de 2022. Lors des débats télévisés, les candidats ont exprimé leurs désaccords mais surtout leurs idées communes.
Marine Le Pen (RN) quitte l'isoloir après avoir voté lors des élections régionales à Henin-Beaumont, au nord de la France, le 20 juin 2021. DENIS CHARLET / AFP

Des terrils « bleu Marine » : quelle place pour le Rassemblement national dans le bassin minier ?

Le discours populiste, xénophobe et anti-mondialisation du RN aurait convaincu des électeurs gauche à se rallier aux thèses frontistes. Le bassin minier de Lens montre une réalité plus nuancée.
Façade du Zénith Métropole prise à Saint-Herblain, près de Nantes, le 30 octobre 2021, en amont de la venue du polémiste Zemmour en tournée promotionnelle pour la sortie de son dernier ouvrage. Sébastien Salom-Gomis / AFP

Pourquoi Éric Zemmour embarrasse-t-il autant la droite ?

La droite française, se disant elle-même « républicaine », a bien du mal à adopter une stratégie satisfaisante vis-à-vis du polémiste et présumé candidat Éric Zemmour.
Marine Le Pen, ici lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine au Kremlin le 24 mars 2017, deux mois avant la dernière présidentielle française, est l’une des personnalités en course pour l’Élysée à prôner un net changement de cap dans la politique russe de Paris. Mikhail Klimentyev/Sputnik/AFP

Présidentielle française : ces candidats qui conduiraient une politique « pro-russe »

Plusieurs candidats déclarés à la présidentielle française souhaitent un rapprochement avec la Russie. Concrètement, quelles formes une telle politique prendrait-elle ?
La fermeté que les dirigeants polonais affichent face à l'UE a provoqué de grandes manifestations pro-européennes dans le pays à l’appel de l’opposition. Ici à Gdansk, le 10 octobre 2021. Mateusz Slodkowski/AFP

Bras de fer entre Bruxelles et Varsovie : comprendre la stratégie des autorités polonaises

Le parti au pouvoir en Pologne cherche à asseoir son contrôle sur l’ensemble des institutions du pays, s’opposant frontalement à l’UE – si bien que certains évoquent le risque d’un « Polexit ».
Des manifestants attendent l'arrivée du chef libéral Justin Trudeau lors d'un événement de campagne à Bolton, en Ontario, en août, qui a dû être annulé. La Presse canadienne/Sean Kilpatrick

Des « voies ensoleillées » au lancer de roches : pourquoi certains Canadiens détestent-ils Justin Trudeau ?

Justin Trudeau a la réputation d’être un progressiste à l’extérieur du Canada. Mais il est méprisé par certains Canadiens de droite – et il a été confronté à l’hostilité durant sa campagne.
Les cinq candidats du parti Les Republicains avant le premier tour de la primaire: Xavier Bertrand, Philippe Juvin, Valerie Pecresse, Michel Barnier et Eric Ciotti, le 30 novembre 2021. Julien de Rosa /AFP

La droite se déchirera-t-elle pour ses idées ?

Quel est l’état de la diversité idéologique de la droite française à l’heure où celle-ci semble plus éclatée que jamais ?
Avec leurs campagnes où les visites de figures nationales servent souvent d'argument pour convaincre, les régionales font figure de répétition générale de la présidentielle. Ici, Matthieu Orphelin, candidat en région Pays de la Loire pour la liste « l'Ecologie ensemble », avec Yannick Jadot, leader d'Europe Ecologie Les Verts, le 15 juin 2021. Jean-François Monier/AFP

Élections régionales et départementales : un drôle de scrutin à l’épreuve de l’abstention

Tout l’édifice électoral se décline exclusivement à partir de l’élection présidentielle : les autres scrutins se voient réduits à l’état d’annonces ou de répliques plus ou moins directes de celle-ci.
Marine Le Pen (RN) à Saint-Chamond le 3 juin dans la région Auvergne Rhone Alpes, dans le cadre de la campagne pour les élections régionales. PHILIPPE DESMAZES / AFP

Le Rassemblement national par ses électorats

Au-delà d’un programme, d’élus ou encore de polémiques, le Rassemblement national est aussi ses électeurs.
Renaud Muselier, président sortant de la région PACA et tête de liste LR, présente sa liste à Marseille le 14 mai 2021. Christophe Simon/AFP

Les Républicains : un parti dans la tourmente ?

Pour comprendre les raisons des dissensions de la droite française, il faut distinguer les départs que l’on pourrait qualifier d'« opportunistes » et ceux relevant d’une stratégie de plus long terme.
Des manifestants se heurtent à la police lors d'une manifestation anti-gouvernementale à Bogota, en Colombie, mercredi 12 mai 2021. AP Photo/Fernando Vergara

Face aux injustices, la Colombie s'enflamme et l'État réprime brutalement

Les manifestations révèlent un mécontentement social amplifié par le conflit armé toujours en cours, la crise humanitaire occasionnée par la pandémie et par les migrations massives des Vénézuéliens.
Le chef adjoint (whip) de la minorité républicaine au Sénat, John Thune, entouré (de gauche à droite) du chef de la minorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell (R-KY), et du sénateur républicain Roy Blunt (R-MO), au Capitole, à Washington, DC., le 2 mars 2021. Samuel Corum/Getty Images North America/Getty Images via AFP

États-Unis : l’avenir du parti républicain, un enjeu de démocratie

Otage de la guerre que se livrent en son sein les pro-Trump et ceux qui veulent se démarquer de l’héritage de l’ex-président, le parti républicain semble voué à sombrer dans une surenchère droitière.
Le président du Sénat Gerard Larcher, la présidente de la région Pays de la Loire Christelle Morancais, le président du groupe LR au Sénat Bruno Retailleau, le président de la fédération LR des Hauts-de-Seine Philippe Juvin, le maire de La Baule Franck Louvrier et la maire du VII arrondissement de Paris Rachida Dati lors du sommet d'été du parti Les Républicains à La Baule, en août 2020. Loic Venance/AFP

L’union des droites est-elle possible ?

Pour réaliser l’union des droites, il faudrait réunir trois conditions : un programme, un leader, un contexte favorable. Or, pour l’instant, aucune de ces trois conditions n’est remplie.

Top contributors

More