Menu Close

Articles on éthique

Displaying 1 - 20 of 319 articles

Ce cheval, présent aux JO de Tokyo avait-il bien un père et une mère ? A.RICARDO/Shutterstock

Équitation : y aura-t-il des chevaux clonés aux JO ?

Lentement, mais sûrement, les clones de chevaux investissent les élevages du sport équestre de haut niveau. En verra-t-on à Paris ?
Plusieurs théories s’opposent parmi les scientifiques pour tenter de percer les mystères de notre vie intérieure. Avery Evans/Unsplash

Comment les neurosciences expliquent-elles la conscience ?

La conscience est toujours un phénomène mystérieux pour les scientifiques. Plusieurs théories s’opposent pour tenter de percer les mystères de notre vie intérieure.
Les influenceurs éthiques créent du contenu qui vise à éduquer leur public en ligne sur l'impact des habitudes de consommation quotidiennes et des modes de vie plus durables. (Shutterstock)

Comment les « influenceurs éthiques » incitent leur public à sauver la planète

Les influenceurs utilisent généralement es médias sociaux afin d’inciter les gens à consommer. Cependant, les influenceurs éthiques utilisent leur présence pour plaider en faveur de pratiques durables.
L’ex-président Donald Trump à sa sortie du tribunal, jeudi le 30 mai 2024, après le verdict de culpabilité pour 34 chefs d’accusation. (Justin Lane/Pool Photo via AP)

Trump coupable  : voici pourquoi les électeurs ferment souvent les yeux sur les manquements éthiques des politiciens

Donald Trump a été reconnu coupable de 34 chefs d’accusation, une première pour un ancien président américain. Il est désormais un criminel condamné. Cela importe-t-il à ses partisans ?
La technique du « bébé-médicament », débattue lors de l’examen du projet révisant la loi de bioéthique de 2011, a finalement été maintenue dans la nouvelle loi de bioéthique du 2 août 2021. Inara Prusakova/Shutterstock

La technique du « bébé-médicament » : quel cadre juridique, quels enjeux éthiques ?

La technique du « bébé-médicament » ou « bébé du double espoir » consiste à donner naissance à un bébé pour soigner son aîné atteint d’une maladie génétique grave. Le point sur le cadre juridique et les enjeux éthiques.
Entre soignants, les principes éthiques sont sans cesse construits et déconstruits. Shutterstock

Éthique et fin de vie : quelques observations depuis un service de gériatrie

Dans les coulisses du quotidien des services de soins palliatifs, les réflexions éthiques sont permanentes et ne se résument pas à un « pour ou contre poursuivre le traitement ». Retour de terrain.
L’Irlandaise Emily O’Reilly exerce la fonction d’ombudsman de l’UE depuis 2013. Fred Marvaux/Parlement européen

Le médiateur européen et la guerre en Ukraine

L’ombudsman, ou commissaire aux droits de l’homme, se fait progressivement une place au cœur des institutions de l’UE, notamment dans le contexte de la guerre en Ukraine.
Les cas de corruption concernent aussi bien les grandes banques que les plus petites. Publicdomainpictures.net/Mohamed Mahmoud Hassan

Corruption bancaire : le rôle clé de la conception du « leadership » selon les pays

Une étude montre que l’ampleur du problème de la corruption dans un pays ne dépend pas uniquement du niveau de richesse.
Faut-il interpréter les comportements animaux en prenant l'humain comme référentiel, ou au contraire faire l'hypothèse d'une séparation stricte qui rend notre espèce singulière ? Saketh Upadhya/Unsplash

Anthropocentrisme, anthropomorphisme, spécisme : gare aux confusions !

Alors que la notion de spécisme est de plus en plus mobilisée pour décrire les relations des humains aux autres animaux, il faut cependant bien la distinguer de l’anthropocentrisme.
La question de l’aide active à mourir figurera au centre des débats sur le futur texte de loi sur la fin de vie. Shutterstock / David Gyung

Fin de vie : pourquoi le « droit de provoquer délibérément la mort » bouleverserait l’éthique médicale et la relation de soin ?

En 2024, le Parlement se penchera sur le projet de loi relatif à la fin de vie. Au centre des débats se tiendra la question sensible de l’« aide active à mourir », autrement dit l’euthanasie.
Les sciences de gestion s’appuient sur les sciences humaines et sociales pour aider les managers à trouver des solutions. Shuttterstock

Comment les sciences de gestion peuvent-elles préparer les organisations au monde qui advient ?

La recherche en management peut apporter des réponses aux décideurs qui s’interrogent sur les mutations environnementales, sociétales ou technologiques en cours.
L’action des entreprises en matière de RSE peut s’interpréter comme une volonté de faire évoluer la législation. Shutterstock

La « RSE politique », entre engagement pour la société et fragilisation de la démocratie

En lançant par exemple des initiatives contre les violences faites aux femmes, de grands groupes investissent le champ d’action de la puissance publique en cherchant à renforcer leur impact sociétal.

Top contributors

More