Articles on extrême droite

Displaying 21 - 40 of 206 articles

Graffiti, probablement de Banksy, dénonçant les conditions d’incarcération des prisonniers à Guantanamo. Londres. Eadmundo/Flickr

Comment les sociétés tolérantes se laissent porter par la haine

A quoi peut-on attribuer la radicalisation d’une société tout entière ? Comment et à quel moment une communauté auparavant tolérante et civilisée dérive-t-elle vers l’extrémisme ?
Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie et des Finances en visite au Puy du Fou en 2016 avait qualifié le parc de « joyau culturel et économique ». Loic Venance/AFP

Le Puy du Fou : sous le divertissement, un « combat culturel »

Le parc d’attractions du Puy du Fou cache une autre réalité derrière son ambiance bon enfant : les nationalismes européens y puisent une partie de leur arsenal culturel.
Contrôle de migrants à Malmö (ici le 12 novembre 2015), après le rétablissement de contrôles aux frontières par le gouvernement. Asger Ladefoged/AFP

La politique migratoire en Suède : vers la fin d’un modèle ?

Sous la pression d’une extrême droite qui monte en puissance, les autorités de Stockholm ont peu à peu remis en cause la tradition d’accueil et d’hospitalité du pays.
Des membres de l'Escouade tactiques repoussent des gens du public après la fusillade à la mosquée Masjid Al Noor, à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. AAP/Martin Hunter

Massacre de Christchurch et extrême-droite: pour en finir avec l'innocence

Les Néo-Zélandais sont naïfs quant à la nécessité d'être tolérants à l'égard des intolérants. Quelle que soit la taille des communautés extrémistes, elles représentent une menace bien réelle.
Le Mur des Noms du Mémorial de la Shoah de Paris, sur lequel est citée Simone Veil (née Jacob). Stéphane de Sakutin/AFP

Enseigner la Shoah : une mission impossible ?

Entre les affirmations lancées sur les plateaux télévisés par les éditorialistes et la réalité des établissements scolaires, il existe un écart fort. Explications.
Profanation au «Jardin du souvenir», à Champagne-au-Mont-d'Or, près de Lyon. Jeff Pachoud / AFP

Le réveil de l’antisémitisme d’extrême droite

Après une baisse significative durant les années 1990-2000, l’antisémitisme de l’extrême droite se manifeste de nouveau violemment et bruyamment, dans un milieu extrémiste de droite radicalisé.
Emmanuel Macron et le président du Conseil italien, Giusepe Conte, le 15 juin 2018 à Paris. Ludovic Marin / AFP

Le clivage France-Italie, premier acte de la campagne des européennes

La relation bilatérale pâtit de conjonctures nationales, mais aussi d’un vaste mouvement de recomposition des forces politiques à l’échelle continentale avant les élections européennes de mai.
Profanation d'un cimetière en Alsace, en décembre 2018. Sébastien Bozon/ AFP

L’antisémitisme aujourd’hui

La recrudescence des agressions antisémites doit être lue dans le contexte de violence qui affecte notre pays, alors que fleurissent les fake news et que le « complotisme » fonctionne à plein régime.
Matteo Salvini, le ministre de l'Intérieur, en novembre 2018, juché sur un bulldozer qui s'apprête à raser des maisons construites illégalement à Rome. Filippo Monteforte AFP

Italie : les clés de la popularité de Matteo Salvini

Populaire et controversé, le leader de la Ligue surfe sur le discrédit qui frappe les partis traditionnels et le besoin de protection exprimé par la population.
Un gilet jaune prend une photo avec son téléphone lors de la manifestation du 8 décembre 2018 sur les Champs-Elysées, à Paris. Zakaria Abdelkafi/AFP

Débat : Non, le mouvement « gilets jaunes » n’est pas une « révolution » Facebook

Les manifestations suivent des règles précises. Or, les « gilets jaunes » n’en ont suivi aucune. Il est tentant d’expliquer cela par la mobilisation via les réseaux sociaux. Ce n’est pas si simple.
Matteo Salvini en 2018. Wikipedia / Presidenza della Repubblica

2018 en revue : janvier, racisme décomplexé en Europe

A travers diverses déclarations qui ont marqué l'année 2018, analyse des discours racistes sur les réfugiés, les migrants et leur impact sociétal.
Black bloc, ultra-gauche et ultra-droite: ils émaillent les manifestations récentes et font usage des mêmes modes opératoires. Roscoe Myrick/Flickr

Cagoule noire sur gilet jaune : décrypter les violences durant les manifs

La violence militante n’est pas une nouveauté : mais de quoi parle t-on exactement quand on mentionne l’ultra-droite ou l’ultra-gauche ? Qui se cache derrière et quelles sont leurs méthodes ?
Les gilets jaunes se rassemblent à l'ombre de l'Arc-de-triomphe à Paris, le samedi 24 novembre 2018. François Guuillot/ AFP

Les « gilets jaunes », quand la France se cabre

Le mouvement des « gilets jaunes » correspond à un nouveau répertoire : s’il est défensif, et classique dans ses significations, il est particulièrement moderne dans ses formes.

Top contributors

More