Menu Close

Articles on français

Displaying 1 - 20 of 23 articles

Depuis les années 2005, les adultes migrants en France (hors-Union européenne) doivent signer un contrat d’intégration lors du passage à l’[Office Français de l’Immigration et de l’Intégration. Shutterstock

Migrants et langue du pays d’accueil : les risques de transformer un droit en devoir

Différentes recherches en sciences du langage ou en sociologie, soulignent les limites de la logique « formation en langue = intégration ». Retour sur une thèse qui en explore les effets.
De jeunes acheteurs font la queue pour l'ouverture d'un magasin de vêtements le vendredi noir à Montréal, le vendredi 27 novembre 2020. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

La sauvegarde du français passera par l’éducation et un meilleur dialogue avec les jeunes

Nous devons favoriser le dialogue avec la jeunesse québécoise francophone, anglophone et allophone et l’accompagner dans cette découverte de la richesse de la langue française.
La ministre du Développement économique et des Langues officielles, Melanie Joly, lors d'une période de questions à la Chambre des communes, en novembre 2020, à Ottawa. Son nouveau visant à moderniser la Loi sur les langues officielles est la plus importante proposition sur le statut du français et de l'anglais au Canada depuis l'adoption en 1982 de la Charte des droits et libertés. La Presse Canadienne/Adrian Wyld

La réforme de la Loi sur les langues officielles : un pari prometteur, mais périlleux

Le projet de loi reconnait que les deux langues ont besoin d’un traitement différent. Cette approche asymétrique aux langues officielles constitue un changement remarquable dans la politique fédérale.
Selon un récent sondage du Commissariat aux langues officielles auprès de fonctionnaires fédéraux, plus de 44 % des francophones sont mal à l’aise d’utiliser le français au travail. LA PRESSE CNADIENNE/Adrian Wyld

Le « malaise français » dans la fonction publique fédérale

Autant les fonctionnaires francophones qu’anglophones sont mal à l’aise d’utiliser le français dans les milieux de travail où le bilinguisme est requis. Comment s’en sortir ?
Une étude montre que ce sont les jeunes Québécois, en particulier ceux de la grande région de Montréal, qui éprouvent le plus de crainte face à l’avenir du fait français dans la province. LA PRESSE CANADIENNE/Graham Hughes

Déclin du français : les jeunes francophones québécois plus inquiets que les jeunes Ontariens

La majorité des francophones hors Québec ne croit pas que le français soit en péril, tandis que les Franco-Québécois s’inquiètent de l’avenir de leur langue dans une proportion similaire.
Le Premier ministre Justin Trudeau lors de sa conférence de presse quotidienne sur la Covid-19, à Ottawa, le 3 mai. Son gouvernement a adopté un arrêté d’urgence afin d'accélérer l’importation de produits désinfectants et de permettre un affichage unilingue anglais. La Presse Canadienne/Justin Tang

Le français, autre victime de la Covid-19 au Canada

Les règles d'étiquetage sont essentielles car elles normalisent l’égalité du français et de l’anglais en leur accordant la même visibilité sur les produits. Elles assurent aussi la sécurité du public.
Le premier ministre du Québec, François Legault, discute avec Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de la Francophonie, le 11 juin 2019 à Québec. La Presse Canadienne/Jacques Boissinot

La Francophonie a 50 ans. L’héritage mitigé de l’organisation internationale

En ce mois du 50ᵉ anniversaire de la Francophonie, il est temps de réfléchir à l'histoire inédite des connexions françaises à travers la frontière canado-américaine.
Poésie, théâtre, roman et littérature d'idées sont les grandes catégories autour desquelles s'organisent les programmes de français au lycée. Shutterstock

Débat : Le plaisir de lire, au programme du bac de français ?

La prescription d’un corpus de textes peut-elle aller de pair avec l’ambition de transmettre le goût de la lecture aux jeunes ? La réforme des programmes de lettres pose la question.
Des travailleuses de la Northern Electric, à Montréal. Avant la Révolution tranquille, l'anglais était la langue des boss, et il fallait sinon la parler, du moins la comprendre. . Photo de Parcs Canada - Canal de Lachine

Voici comment parlaient les ouvriers canadiens-français avant la Révolution tranquille

Pour les ouvriers canadiens-français d'avant la Révolution tranquille, l'anglais était la langue des boss, et il fallait sinon la parler, du moins la comprendre.
L'usage des petits mots de la langue française est loin d'être anodin. Pixabay

« Aller chez le coiffeur » mais « aller aux putes » : ce que révèle l’usage des prépositions

Dire « au coiffeur » : grossière erreur. Dire « chez le coiffeur » : marque de distinction. Mais… pourquoi ? S’est-on déjà posé la question ? Extrait de l’ouvrage à paraître « Le français est à nous ».
505 dirigeants d’entreprises ont répondu à une enquête de l’Ademe sur leur perception des questions environnementales et des mesures de régulation possibles. Shutterstock

Environnement : 80 % des chefs d’entreprises en faveur d’une régulation plus stricte

Une enquête menée auprès de chefs d’entreprises révèle qu’ils sont très majoritairement en faveur des mesures de politiques publiques pour l’environnement, y compris contraignantes pour leur activité.
La consommation de viande aurait baissé de 10 % en France depuis les années 2010. Shutterstock

Pourquoi on mange moins de viande en France

Malgré son ancrage profond dans la culture française, les enjeux environnementaux et sanitaires autour de la viande affectent sensiblement sa consommation en France.

Top contributors

More