Articles on Les Républicains (LR)

Displaying 1 - 20 of 68 articles

Des personnes marchent devant un panneau portant une inscription «abstention» à Paris. Les municipales 2020 détiennent le taux record d'abstention. Joël Saget/AFP

Municipales : comment expliquer cette vague abstentionniste ?

L'abstention record de ces municipales s'explique avant tout par la crainte de l'épidémie.
Le 24 juin à Perpignan, affiches électorales avant le second tour des élections municipales qui ont vu la victoire de Louis Alliot (RN). RAYMOND ROIG / AFP

À Perpignan, le RN a aussi conquis la bourgeoisie

Le vote RN ne s’est pas construit dans les quartiers populaires mais autour d’eux, avec des sommets dans des zones aisées.
Les candidats à la mairie de Strasbourg, Alain Fontanel, du parti La République en Marche (LREM) (à gauche) et Jean-Philippe Vetter, du parti Les Républicains (LR), annoncent la fusion de leurs listes pour le second tour, lors d'une conférence de presse à Strasbourg. Patrick Hertzog/AFP

Municipales 2020 : les alliances LREM-LR ou le retour du clivage gauche/droite ?

Le clivage gauche-droite n’est en rien dépassé, comme le montrent les stratégies d’alliances au second tour des municipales, qui a vu beaucoup de candidats LREM se rapprocher des Républicains.
L'édile Nicolas Florian (LR) à droit et le candidat LREM Thomas Cazenave (gauche) se saluent alors qu'ils annoncent leur alliance en amont du vote du 28 juin. MEHDI FEDOUACH / AFP

Municipales, deuxième essai : un autre monde est-il encore possible ?

Le résultat des élections municipales va servir de test politique sur trois terrains: la réaction des électeurs, la configuration du monde politique de l'après-crise et la décentralisation.
Des assesseurs et bénévoles dépouillent les votes du premier tour, ici à Strasbourg le 15 mars 2020. Frederick Florin / AFP

Élections municipales : ce que révèle l’analyse du premier tour de mars 2020

Malgré le contexte de crise sanitaire dans lequel il a eu lieu, le bilan du premier tour des élections municipales françaises de 2020 permet de dresser un état des forces politiques dans le pays.
Emmanuel Macron lors d'une visite à des exploitants agricoles dans serre de tomates à Cleder, le 22 avril 2020. STEPHANE MAHE / POOL / AFP

Le macronisme peut-il encore se réinventer ?

Le macronisme reste toujours une formule managériale appliquée au politique où seul le résultat compte. Le contexte actuel peut-il permettre un renouveau ?
A Cucq, dans l'ouest de la France, lors du premier tour des élections durant l'épidémie de Covid-19 marqué par une abstention importante. Ludovic Marin / AFP

Municipales 2020 : dans un miroir déformant

Lors du premier tour du scrutin municipal, les rares électeurs ont, paradoxalement, plus éliminé que choisi leurs candidats.
Jacques Chirac (ici en 2005) aura marqué la vie politique française d’après–Mai 68. World Economic Forum/Flickr

Jacques Chirac, un « bulldozer » en politique

Une ascension politique très rapide, un grand volontarisme pour arriver à la fonction suprême, une grande longévité dans la gestion des affaires publiques : retour sur le parcours de Jacques Chirac.
A Paris, le 27 mai 2019. Valérie Pécresse a annoncé qu'elle quitte les Républicains. Jacques Demarthon / AFP

S’extraire du présentisme pour comprendre le présent

Il est grand temps de situer le présent dans l’histoire d’une mutation inaugurée il y a une cinquantaine d’années, et qui est loin d’être achevée.
Session des questions à l'Assemblée nationale (ici le 20 mars 2019). Bertrand Guay / AFP

Coup de pompe démocratique : remettre le pouvoir en proportion

La querelle autour de la proportionnelle est aussi ancienne que la République : les jugements positifs ou négatifs sont fonction des circonstances, des intérêts partisans et des positions idéologiques.
Vue de l'hémicycle, le 29 janvier 2019. Philippe Lopez / AFP

La guillotine majoritaire

Si le « tout proportionnelle » a contribué à enliser la IVᵉ République, on peut aussi bien dire que le « tout majoritaire » asphyxie la Vᵉ.
Gérard Larcher, le président (LR) du Sénat, conserve confortablement son fauteuil à l'issue du scrutin du 24 septembre. Lionel Bonaventure / AFP

Élections sénatoriales du 24 septembre 2017 : la République en panne

Si les résultats de LREM sont très loin de la percée annoncée, ils ne sont nullement catastrophiques. Elle a emporté une fraction significative de l’implantation socialiste traditionnelle.

Top contributors

More