Articles on Les Verts

Displaying 1 - 20 of 30 articles

A Paris, le 27 mai 2019. Valérie Pécresse a annoncé qu'elle quitte les Républicains. Jacques Demarthon / AFP

S’extraire du présentisme pour comprendre le présent

Il est grand temps de situer le présent dans l’histoire d’une mutation inaugurée il y a une cinquantaine d’années, et qui est loin d’être achevée.
Le dirigeant des Verts, Yannick Jadot, au soir du scrutin européen, le 26 mai 2019, à Paris. Stéphane de Sakutin/AFP

La surprise Verte

La réussite des Verts lors des élections européennes signifie-t-elle que, désormais, l’écologie politique tiendra ce rang de « troisième parti » de France dans les élections à venir ?
Yannick Jadot (EELV), Nathalie Loiseau (Renaissance), Rafaël Glucksmann ( Place publique), Manon Aubry (France insoumise) et François-Xavie Bellamy (Les Républicains), le 9 avril, lors d'un débat télévisé. Kenzo Tribouillard/AFP

Les élections européennes métamorphosent le clivage gauche-droite

La question sociale n’est pas évacuée comme le sous-entend le discours du « ni gauche ni droite ». Or c’est bien elle qui a toujours structuré le clivage gauche-droite.
Horst Seehofer (ici en 2016), le leader de la CSU, allié de plus en plus encombrant d'Angela Merkel. Andreas Khol/Flickr

En Allemagne, une scène politique de plus en plus éparpillée

Le réveil de l’extrême droite en Saxe et Saxe-Anhalt confronte l’Allemagne à un phénomène minimisé depuis des années, celui de la radicalisation de l’extrême droite néonazie.
Le président de la République, Frank-Walter Steinmeier, lors d'une conférence de presse à Berlin, le 20 novembre 2017. John Macdougall/AFP

Allemagne : « en marche » vers une crise politique inédite

« Il est préférable de ne pas gouverner plutôt que de mal gouverner » : ces quelques mots du leader des libéraux ont plongé l’Allemagne dans une crise politique sans précédent.
Angela Merkel (ici le 19 novembre, à Berlin), touchée mais pas coulée. Tobias Schwarz/AFP

Est-on déjà dans l’après-Merkel ?

L’Allemagne entre dans une période accrue de turbulences alors qu’Angela Merkel estime que le pays a besoin de continuité face à la crise migratoire et à la montée des populismes en Europe.
Angela Merkel, au siège de son parti, la CDU, le 25 septembre. Tobias Schwarz/AFP

Allemagne : un séisme électoral de moyenne amplitude

Un séisme de moyenne amplitude s’est produit lors des législatives du 24 septembre : malgré le succès de l’extrême droite, l’exercice de la démocratie en Allemagne n’est pas altéré.
La Chancelière, le 29 août à Berlin, à l'occasion de sa traditionnelle conférence de presse d'été. Tobias Schwarz/AFP

Angela Merkel, l’« inébranlable »

Rien ne paraît pouvoir empêcher la reconduction d’Angela Merkel dans les fonctions de chancelière. Ce sera alors son quatrième mandat. Seule inconnue : avec quelle coalition ?
Le 1er décembre 2016, en direct de l'Élysée, François Hollande annonce qu'il ne se représentera pas. Olivier Morin/AFP

François Hollande, la non-candidature de l’Élysée

En renonçant à se présenter, François Hollande introduit une rupture majeure qui pèsera lourd sur les épaules des prochains présidents de la Vᵉ République.
Cécile Duflot et Yannick Jadot, en septembre 2016. Nicolas Tucat/AFP

La chute de la maison Duflot

Le choix de Yannick Jadot par 54 % des votants comme candidat à l’élection présidentielle semble confirmer le désir de renouvellement des adhérents et sympathisants de EELV.
La centrale thermique allemande de Jänschwalde, l’une des plus grandes d’Europe et aussi l’une des plus polluantes. Tobias Scheck/Flickr

Une Allemagne sans charbon en 2040, c’est mal parti pour l’instant

Si la transition énergétique allemande est souvent donnée en exemple pour la sortie du nucléaire et l’essor des renouvelables, la fin du charbon est, elle, beaucoup plus problématique.

Top contributors

More