Menu Close

Articles on Méditerranée

Displaying 1 - 20 of 58 articles

Le bryozoaire Watersipora subatra est originaire du Japon. Ici dans la rade de Brest, où sa présence est attestée depuis 2019. Olivier Dugornay/Ifremer

Images de science : « Watersipora subatra », voyageuse au long cours

L’arrivée d’une espèce invasive peut perturber l’écosystème, même quand elle reste discrète.
Sur cette fine feuille de plomb, des dessins et des textes en grec et en latin ont été incisés avec une pointe de métal. ARON bvba

Un témoignage des pratiques magiques de l'Antiquité : la tablette de malédiction de Tongres

Sur cette feuille de plomb, des dessins et des textes en grec et en latin ont été incisés avec une pointe de métal : ce sont des formules magiques destinées à nuire à un certain Gaius Julius Viator.
Le lac d’Izourar, dans le Haut Atlas central au Maroc, printemps 2004. Bruno Romagny

Conservation des espaces naturels : les leçons des « territoires de vie » au Maroc et en Méditerranée

Dans les territoires d’arrière-pays méditerranéens, des communautés gèrent collectivement les ressources naturelles et les paysages.
A la différence des années 20, les routes de la migration méditerranéenne ne passent plus aujourd'hui par les grands ports, où les cargos chargent et déchargent leur cargaison avant la traversée. Ici, un porte conteneur dans le port d'Alger, d'où était parti en 1926 le Sidi Ferruch. Ludovic Marin/AFP

En 1926, les entraves à la migration tuaient déjà en Méditerranée

Il y a 95 ans, le drame migratoire du Sidi Ferruch secouait la presse. Comme aujourd’hui, des contrôles renforcés poussaient les candidats à la traversée de la Méditerranée à mettre leur vie en péril.
En août 2019 dans le port de Marseille. Le stationnement des bateaux de croisière intensifie la pollution de l’air. Christophe Simon/AFP

Le bassin méditerranéen, point chaud des changements environnementaux

La région, par sa biodiversité, son climat, sa démographie et ses activités économiques et touristiques, est particulièrement vulnérable aux risques environnementaux.
La ville de Varosha (Chypre Nord), photographiée le 14 octobre 2020. Birol Bebek/AFP

Chypre-Nord, au cœur des préoccupations turques

Après l’annonce, le 10 décembre, de nouvelles sanctions de l’UE contre la Turquie, il convient de saisir ce qui se passe à Chypre-Nord pour comprendre la crise en Méditerranée orientale.
Le 5 novembre 2020, mors d'une visite à la frontière entre la France et l'Espagne, Emmanuel Macron annonce que le nombre de gardes-frontières sera doublé, passant de 2 400 à 4 800, « en raison de l'aggravation de la menace du terroriste ». Guillaume Horcajuelo/Pool/AFP

Les (ac)crocs de Schengen : l’ombre portée du passé sur le projet français de réforme

Emmanuel Macron souhaite réformer l’espace Schengen. Ce n’est pas la première fois que ce système est jugé insuffisant depuis sa création en 1990, loin de là…
Pistacia lentiscus. H. Zell / Wikimedia

Les plantes médicinales : un avenir prometteur ?

La résistance aux antibiotiques pousse aujourd'hui la recherche à développer des alternatives aux traitements habituels : quelle place peuvent y prendre les plantes médicinales ?
Le président turc Recep Tayyip Erdogan salue les membres de la presse à Ankara le 10 août 2020. Adem Altan/AFP

Que veut la Turquie en Méditerranée orientale ?

La politique conduite par Ankara en Méditerranée orientale vise à réviser l'ordre international issu de l'effondrement de l'Empire ottoman il y a 100 ans.
Des jets de la Patrouille de France dégagent de la fumée aux couleurs du drapeau libanais alors qu'ils survolent le lieu de l'explosion du port de Beyrouth le 1er septembre 2020, jour du centième anniversaire de la proclamation du « Grand Liban ». Joseph Eid/AFP

Que peut la France au Moyen-Orient ?

L’implication de la France au Liban après l’explosion du 4 août dernier lui permet dans une certaine mesure de reprendre pied dans une région où son influence a dernièrement reculé.
Des combattants fidèles au gouvernement d'accord national (GNA) libyen dans la ville de Tarhuna, à environ 65 kilomètres au sud-est de la capitale Tripoli, le 5 juin 2020. Mahmud Turkia/AFP

Guerre en Libye : qui d’autre que l’Europe pour stabiliser la région ?

De tous les grands acteurs extérieurs, seuls les Européens ont vraiment intérêt à la stabilisation de la Libye. Pour diverses raisons, ce n’est pas le cas des Russes, des Américains et des Turcs.
Cette photo prise le 6 juillet 2019 sur l'île de Djerba, en Tunisie, montre deux corps rejetés par la mer et récupérés par des habitants locaux après le chavirage au large des côtes tunisiennes d'un bateau transportant 86 migrants alors qu'il traversait la Méditerranée de la Libye à l'Italie. Anis Mili/AFP

À l’ombre de la pandémie : mourir et disparaître aux frontières

Les proches des personnes décédées du Covid-19, de même que les familles des migrants disparus en mer, se retrouvent dans l'impossibilité d'effectuer correctement le travail de deuil.

Top contributors

More