Menu Close

Articles on Nouvelles routes de la soie

Displaying 1 - 20 of 63 articles

Le premier ministre chinois Li Keqiang devant une carte des routes d'expédition du port du Pirée en juin 2014, deux ans avant le rachat du port par l'entreprise chinoise Cosco. Louise Gouiiamaki/Pool/AFP

Bonnes feuilles : « Guerres d’influence. Les États à la conquête des esprits »

L'Europe cherche à faire valoir son influence dans le monde, mais elle est bien souvent l'objet d'influences extérieures, qu'elles soient économiques, politiques, stratégiques ou culturelles.
Le roi de Jordanie Abdallah II reçu par le président chinois Xi Jinping à Pékin, le 9 septembre 2015. Lintao Zhang/AFP

La Jordanie : acteur clé pour la Chine au Moyen-Orient

Allié proche des États-Unis depuis des décennies et acteur majeur du Moyen-Orient, la Jordanie entretient pourtant d’importants liens avec la Chine.
Le président chinois Xi Jinping et le président malgache Hery Rajaonarimampianina à Pékin, le 27 mars 2017. Lintao Zhang/AFP

L’intérêt croissant de la Chine pour Madagascar

La position géographique de l’île, plus encore que son potentiel économique, explique le rapprochement bilatéral initié par Pékin.
Les rapports entre la Chine et Israël ne peuvent pas se comprendre sans tenir compte de ceux que chacun de ces deux pays entretient avec les États-Unis. motioncenter/Shutterstock

Chine-Israël : une relation dans l’ombre de la rivalité sino-américaine

La Chine est aujourd’hui le troisième partenaire commercial d’Israël. Une proximité que Washington, allié stratégique de Tel-Aviv, ne voit pas nécessairement d’un bon œil…
Cérémonie d’inauguration du projet Yanbu Aramco Sinopec Refining Company (YASREF), le 20 janvier 2016 à Riyad. Cette raffinerie en joint-venture constitue un symbole de l’approfondissement de l’implication croissante de Pékin au Moyen-Orient. Fayez Nureldine/AFP

Chine–Arabie saoudite : à l’assaut de l’or noir

Devenus en quelques années des partenaires énergétiques majeurs, la Chine et l’Arabie saoudite pourraient élargir leur alliance à de nombreux autres domaines d’ici quelques années.
Des ouvriers pakistanais préparent un panneau d’affichage de bienvenue où figurent les drapeaux nationaux chinois et pakistanais avant la visite du président chinois Xi Jinping à Islamabad, le 18 avril 2015. Farooq Naeem/AFP

Le Pakistan, cœur des rivalités stratégiques et bombe à retardement ?

Premier pays musulman musulman à reconnaître la République populaire de Chine en 1950, le Pakistan demeure un acteur proche de Pékin, les deux pays partageant une forte hostilité à l'égard de l'Inde.
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, pendant un sommet virtuel Chine-UE le 22 juin 2020. Yves Herman/AFP

Les nouvelles relations économiques entre l’UE et la Chine

Face à la montée en puissance de la Chine, l’Union européenne cherche à la fois à ménager ce partenaire majeur et à ne pas le laisser agir totalement à sa guise. Un équilibre difficile.
Le temple de Karnak, dans la ville antique de Louxor, en Haute-Égypte, est illuminé aux couleurs du drapeau chinois, le 1er mars 2020 avec le drapeau chinois en signe de solidarité avec le peuple chinois, lors de la première phase de l’épidémie de Covid-19. AFP

Chine-Égypte : un partenariat stratégique global ?

L’Égypte est un partenaire de choix pour la Chine, à la fois en sa qualité de pays situé au carrefour de trois continents et du fait de son poids démographique et politique.
Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, et son homologue chinois, Wang Yi, posent après avoir signé un pacte de coopération stratégique à Téhéran, le 27 mars 2021. AFP

Chine-Iran : une convergence durable ?

Le rapprochement entre Pékin et Téhéran, qui se déploie dans les domaines commercial, diplomatique et stratégique, repose sur une longue histoire mythifiée et sur un anti-occidentalisme affiché.
Le président chinois Xi Jinping s'exprime sous le regard de ses homologues sud-africain Cyril Ramaphosa (à gauche) et équato-guinéen Teodoro Obiang, lors du Forum sur la coopération sino-africaine tenu à Pékin le 4 septembre 2018. Lintao Zhang/AFP

Chinafrique : le temps des problèmes

Au cours des vingt dernières années, les relations sino-africaines n’ont cessé de se renforcer. Mais, dernièrement, on constate une méfiance accrue des deux côtés.
Livraison de matériel médical en provenance de Chine à l'aéroport international de Phnom Penh, le 25 avril 2020. La crise sanitaire a encore renforcé l'emprise chinoise sur le Cambodge. Tang Chhin Sothy/AFP

Le Cambodge sous l’emprise de Pékin

La Chine porte une attention particulière au Cambodge pour son positionnement stratégique, investit massivement dans ses infrastructures et soutient fermement son inamovible premier ministre Hun Sen.
Le premier ministre chinois Li Keqiang (à droite) et son homologue thaïlandais Prayut Chan-o-cha passent en revue la garde d'honneur à Bangkok le 5 novembre 2019. Rungroj Yongrit/Pool/AFP

La Thaïlande aimantée par la Chine

Traditionnellement proche des États-Unis et du Japon, la Thaïlande se rapproche désormais de la Chine sur de nombreux plans.
Le président chinois Xi Jinping et son homologue kazakh Kassym Jomart Tokayev à l'issue d'une cérémonie de signature d'accords à Pékin le 11 septembre 2019. Andrea Verdelli/Pool/ AFP

Chine-Kazakhstan : vers un glacis eurasien ?

L’immense Kazakhstan, riche en ressources naturelles, échappe de plus en plus à l’influence russe au profit de la Chine.
Des enfants en vêtements traditionnels et arborant des drapeaux népalais et chinois saluent le président chinois Xi Jinping à son départ de Katmandou le 13 octobre 2019. Prakash Mathema/Pool/AFP

Contre l’Inde, la Chine joue la carte népalaise

Situé entre les géants indien et chinois, le Népal, économiquement lié à New Delhi, s’est rapproché de Pékin, qui cherche sans cesse à accroître son emprise régionale.
Plates-formes pétrolières au large de la plage de Bakou, Azerbaïdjan. La richesse pétrolière de la mer Caspienne est l'un des aspects qui expliquent l'intérêt que la Chine porte aux pays du Caucase du Sud. Tofik Babayev/AFP

Le Caucase, chaînon majeur du projet chinois des Routes de la soie

La Chine renforce progressivement son influence dans les pays du Caucase. Cette zone en proie à de nombreuses turbulences est en effet un élément essentiel du projet des Nouvelles routes de la soie.
Des manifestations de soutien aux Ouïgours sont parfois organisées dans des pays musulmans, comme ici à Istanbul le 1er octobre 2020, mais elles restent rares et ne rassemblent pas de grandes foules. Ozan Kose/AFP

La question ouïgoure, au cœur des enjeux entre Pékin et Kaboul

Le traitement que la Chine inflige aux Ouïgours sur lequel les États musulmans ferment généralement les yeux s’explique notamment par les préoccupations sécuritaires liées à l’Afghanistan voisin.
Visioconférence pendant le quatrième sommet du Regional Comprehensive Economic Partnership (RCEP), le 15 novembre 2020, à Hanoï, Vietnam. Nhac Nguyen/AFP

La Chine au cœur de la plus grande zone de libre-échange de la planète

Quinze pays de la zone Asie-Pacifique, parmi lesquels la Chine, viennent de créer une zone de libre-échange immense, regroupant 30 % de la population mondiale. Un atout de plus pour Pékin.

Top contributors

More