Articles on Parlement européen

Displaying 1 - 20 of 21 articles

Mémorial aux victimes du communisme de Petřín, à Prague. Il s’agit d’un escalier qui va en rétrécissant et le long duquel descendent sept silhouettes masculines en bronze. La première, celle du bas, est entière, tandis que les autres disparaissent progressivement. C’est ainsi que le sculpteur Olbram Zoubek a choisi de représenter les souffrances des prisonniers politiques détenus dans les années 1950 par le régime communiste tchécoslovaque. Shutterstock

Mémoire du communisme : une polémique européenne

Une récente résolution du Parlement européen condamnant conjointement les crimes du nazisme et ceux du communisme a mis le feu aux poudres. Analyse d’un nouvel épisode d’un long combat mémoriel.
Emmanuel Macron avec le CEO de Renault Carlos Ghosn en rendez-vous avec le leader de la Plateforme automobile Luc Chatel lors du salon auto 2018. Ian LANGSDON / POOL / AFP

Comment limiter le pouvoir du lobbying auprès des politiques ?

La perception de la pratique du lobbying par les citoyens et par les décideurs publics est contradictoire, certains le considérant néfaste alors que d’autres y trouvent une source d’information.
Le futur probable premier ministre de Sa Majesté, Boris Johnson, le 4 juillet 2019, en visite de terrain dans le nord-est de l'Angleterre. Oli Scarff/AFP

Royaume-Uni : cap sur le Brexit dur !

Après trois ans de tergiversations et de négociations infructueuses, l’horizon est en passe de se dégager au Royaume-Uni. Et c’est l’option d’un scénario dur qui émerge.
Vue de l'intérieur du Parlement européen à Bruxelles, le 26 mai 2019, transformé en salle de presse géante. Emmanuel Dunand / AFP

Quand le Parlement européen se « nationalise »

Avec le nouveau Parlement, on se rapproche de la situation d’un Parlement national avec une majorité et une opposition : une majorité pro-européenne face à un ensemble de partis eurosceptiques.
Yannick Jadot (EELV), Nathalie Loiseau (Renaissance), Rafaël Glucksmann ( Place publique), Manon Aubry (France insoumise) et François-Xavie Bellamy (Les Républicains), le 9 avril, lors d'un débat télévisé. Kenzo Tribouillard/AFP

Les élections européennes métamorphosent le clivage gauche-droite

La question sociale n’est pas évacuée comme le sous-entend le discours du « ni gauche ni droite ». Or c’est bien elle qui a toujours structuré le clivage gauche-droite.
A Münster, l'Union chrétienne-sociale (CSU), l'Union chrétienne-démocrate (CDU) et le Parti populaire européen (PPE) lancent la campagne électorale européenne le 27 avril 2019. Au centre, Annegret Kramp-Karrenbauer (CDU). Deuxième à partir de la gauche, Markus Soeder (CSU). A eux deux, Manfred Weber (PPE). Tobias Schwarz/AFP

Elections européennes : six pays vus par six experts

Comment l'Union européenne est-elle perçue, de Rome à Oslo, en passant par Berlin, Amsterdam, Stockholm et Prague ? A l'occasion du renouvellement du Parlement européen, six experts répondent.
Malgré quelque 1 500 brochures publiées par an, moins de 15 % de la population européenne est capable de répondre à des questions précises sur le fonctionnement de l’UE. Andriano.cz / Shutterstock

UE : ces erreurs de communication qui alimentent l’euroscepticisme

Une diffusion trop massive ou encore la priorité donnée à la communication numérique sont autant d’éléments qui brouillent les messages et creusent le fossé entre les institutions et les citoyens.
De nombreuses multinationales comme Google ont choisi d'installer leurs locaux européens en Irlande, où le taux d’imposition sur les sociétés est plus bas qu’ailleurs. Laura Hutton / Shutterstock

Le long chemin européen vers l’harmonisation sociale et fiscale

Même si des progrès ont été réalisés ces dernières décennies, la fin de la course au moins-disant social et fiscal apparaît encore comme une perspective lointaine dans l’UE.
Malgré les crises à répétition, les projets de changement de gouvernance de la zone euro restent dans les limbes. Philippe Huguen / AFP

Une zone euro plus sociale et plus démocratique ? Les citoyens attendent toujours

Ce dont l’Europe meurt depuis 20 ans, c’est de l’immobilisme des progressistes autoproclamés qui, tout en clamant être les « bons Européens », sont surtout les défenseurs d’un statu quo intenable.
Emmanuel Macron et le président du Conseil italien, Giusepe Conte, le 15 juin 2018 à Paris. Ludovic Marin / AFP

Le clivage France-Italie, premier acte de la campagne des européennes

La relation bilatérale pâtit de conjonctures nationales, mais aussi d’un vaste mouvement de recomposition des forces politiques à l’échelle continentale avant les élections européennes de mai.
La nouvelle politique européenne marque un virage vers une transparence accrue. EU2017EE Estonian Presidency / Flickr

Lobbying dans l’UE : les règles ont changé

La récente réforme du règlement intérieur du Parlement européen vise à favoriser la transparence. Les activités de lobbying sont directement concernées.
Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg lors d'une rencontre avec Emmanuel Macron en marge de l'événement « Tech for Good » à Paris, en mai. Es-ce l'avènement d'une co-gouvernance entre méta-plate-formes et états souverains? Christophe Petisson/AFP

Les impératifs sécuritaires auront-ils raison de notre droit fondamental à la vie privée ?

La validation d’une base de données biométriques fichant tous les Français et la gestion de la censure par des entreprises comme Facebook achèveront-elles notre démocratie ?
Sur un marché de Hong Kong; où des œufs contaminés par le Fipronil ont été vendus. Anthony Wallace/ AFP

Panique au poulailler : et si la libre circulation était dangereuse pour la santé des consommateurs ?

La crise du Fipronil est révélatrice du dépassement de l’État pour sécuriser sa population contre des risques sanitaires transnationaux.

Top contributors

More