Menu Close

Articles on Parti républicain (États-Unis)

Displaying 21 - 40 of 103 articles

Joe Biden au Barrio Café, à Phoenix, le 9 octobre 2020. Brendan Smialowski/AFP

L’Arizona, laboratoire et antidote du trumpisme

L’Arizona, bastion républicain, a basculé cette année côté démocrate. L’explication tient largement à la montée en puissance des électeurs latinos, longtemps ciblés par les leaders républicains.
Le 3 novembre, à Atlanta, des sympathisants républicains discutent lors d'une soirée électorale organisée par le parti. Megan Varner / Getty Images North America/Getty Images via AFP

Après la défaite de Donald Trump, que va devenir le Parti républicain ?

Le 3 novembre, Donald Trump a perdu mais le parti républicain a enregistré des résultats satisfaisants à la Chambre des représentants et au Sénat. De bon augure pour l’avenir ?
Joe Biden et sa vice-présidente Kamala Harris auront la lourde tâche d'apaiser une société dont les deux camps se regardent en chiens de faïence. AAP/AP/Carolyn Kaster

Joe Biden saura-t-il réconcilier les Américains ?

La victoire de Joe Biden ne suffit évidemment pas, à elle seule, à mettre fin aux profondes divisions de la société américaine.
Un électeur dépose son bulletin de vote par correspondance à la Seacoast Church West Ashley, le 30 octobre 2020 à Charleston, en Caroline du Sud. Michael Ciaglo/Getty Images North America/Getty Images via AFP

Débat : Aux États-Unis, le problème est le scrutin majoritaire, pas le collège électoral

Le scrutin majoritaire en vigueur aux États-Unis comme dans la quasi-totalité des pays du monde reflète imparfaitement les préférences des électeurs et pourrait de nouveau bénéficier à Donald Trump.
Voilà, c'est fini. Mark Makela/Getty Images North America/Getty Images via AFP

Trump : le chaos jusqu’au bout

En quatre ans à la Maison Blanche, Trump a multiplié coups d’éclat, déclarations tapageuses, mesures populistes…Jusqu'à l'attaque du Capitole par ses partisans. Retour sur un mandat sans précédent.
Manifestation devant le Congrès à Washington, en 2017, alors que les élus républicains tentent de mettre fin à l'Obamacare. Nicholas Kamm/AFP

Fact check US : L’Obamacare est-il « dysfonctionnel et trop cher », comme l’affirme Trump ?

Selon les républicains, la grande réforme du système de santé votée sous Barack Obama est dysfonctionnelle et trop coûteuse. Or malgré son coût élevé, cette loi a déjà atteint ses objectifs.
Lors d'un meeting de Donald Trump le 21 février 2020. Mario Tama/Getty Images North America /Getty Images via AFP

Le complotisme dans tous ses états

Le complotisme n’est évidemment pas né avec les réseaux sociaux et de Donald Trump. Relire certains penseurs comme Michael Walzer permet d’éclairer utilement ce phénomène.
Donald Trump tient son masque alors qu'il se tient sur le balcon de la salle bleue à son retour à la Maison-Blanche, le lundi 5 octobre 2020, à Washington, après avoir quitté le centre médical militaire national Walter Reed. Trump a annoncé qu'il avait été testé positif au COVID-19 le 2 octobre. AP Photo/Alex Brandon

Trump, le destructeur

La crise actuelle montre bien l’insuffisance de la méthode décisionnelle de Trump basée sur l’improvisation et l’imprévisibilité.
Une retransmission en direct d’un discours de Donald Trump est projetée à la Bourse de New York le 15 novembre 2017. Bryan R. Smith/AFP

Le bilan économique des années Trump

Le président américain aura imprimé sa marque à l’économie américaine : baisses d’impôts massives, guerre commerciale avec la Chine, dérégulation bancaire et environnementale… Pour quels résultats ?
De nombreux Blancs voient dans Donald Trump un rempart contre la perte de leur statut. Ici lors d'un meeting de campagne du président sortant en Pennsylvanie le 22 septembre 2020. Mandel Ngan/AFP

Le grand désarroi de la majorité blanche aux États-Unis

Une partie considérable des Blancs américains vivent douloureusement l’érosion progressive du statut dominant – sur le plan démographique, politique et culturel – qui a longtemps été le leur.
Joe Biden, alors vice-président des États-Unis, en compagnie du pape François, à Washington le 24 septembre 2015. Andrew Caballero-Reynolds/AFP

Le vote catholique, aspect sous-estimé mais crucial de la présidentielle américaine

En 2016, Donald Trump avait remporté 60 % des suffrages des catholiques américains. Cette année, il lui sera difficile d’obtenir à nouveau un tel score, ce qui pourrait lui coûter très cher…
Donald Trump quitte la Maison Blanche pour rejoindre l'hôpital militaire Walter Reed, après avoir été testé positif à la Covid-19. AAP/AP/Alex Brandon

Donald Trump positif à la Covid-19 : et maintenant ?

On ignore encore à quel point Donald Trump est malade. Mais le seul fait qu’il a contracté la Covid-19 a probablement réduit ses chances de réélection.
Donald Trump prononce son discours d'acceptation de l'investiture du Parti républicain lors de la dernière journée de la Convention nationale républicaine, devant la Maison Blanche à Washington, DC, le 27 août 2020. Brendan Smialowski/AFP

Donald Trump ou la stratégie du plébiscite

Dans sa campagne présidentielle, Donald Trump a opté pour une stratégie risquée : loin de chercher à fédérer l’ensemble de ses compatriotes, il ne s’adresse qu’à son électorat traditionnel.
Donald Trump devant le mont Rushmore à Keystone, Dakota du Sud, le 3 juillet 2020. Saul Loeb/AFP

Trump et le fantasme du « héros »

L’analyse du discours de Donald Trump au Mont Rushmore révèle les dessous de son recours constant à la rhétorique héroïque.
AAP/EPA/Tracie van Auken

Joe Biden en route vers la Maison Blanche ?

Candidat pour la troisième fois à la Maison Blanche et vice-président de Barack Obama, Joe Biden doit maintenant relever un grand défi : choisir le bon colistier et vaincre Donald Trump en novembre.
Des travailleurs du Hill Hospital de New York prennent la pose le 15 mai 2020. La crise a mis sur le devant de la scène un secteur de la santé en grande difficulté. Cindy Ord/Getty Images North America/Getty Images via AFP

États-Unis : l’impact de la pandémie sur la bataille des idées

Aux États-Unis, la pandémie a remis au goût du jour des concepts comme l’État-providence et la couverture médicale universelle.
(De gauche à droite) Coco Francini, Tracey Ullman, Sarah Paulson, Stacey Sher, Cate Blanchett, Dahvi Waller et Anna Boden, les actrices de la nouvelle série “Mrs America”, lors d'une conférence de presse au Winter TCA Tour 2020 au Langham Huntington, le 09 janvier 2020 à Pasadena, Californie. Amy Sussman/Getty Images North America/Getty Images Via AFP

« Mrs. America », portrait d’une antiféministe redoutable et controversée

La série « Mrs. America » dresse le portrait de Phyllis Schlafly, militante conservatrice, à la fois peu connue du grand public et exécrée par les féministes de son temps.

Top contributors

More