Menu Close

Articles on politique étrangère française

Displaying 1 - 20 of 44 articles

La ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna et son homologue chinois Wang Yi dévoilent une installation célébrant les 60 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France à Pékin le 24 novembre 2023. Jade Gao/AFP

France-Chine, 60 ans d’ambivalence

La France a reconnu la RPC il y a 60 ans. Par la suite, et spécialement ces dernières années, Paris a cherché à combiner, dans son rapport à Pékin, défiance sécuritaire et proximité commerciale.
Le capitaine Ibrahim Traoré, chef d’État du Burkina Faso, accueille le général Abdourahamane Tiani, chef d'État du Niger, à Ouagadougou en novembre 2023. Les deux hommes sont arrivés au pouvoir à l'issue de putschs. Présidence du Burkina Faso

Reconnaissance des gouvernements de transition en Afrique de l’Ouest : que dit le droit international ?

Ces dernières années, des putschs militaires se sont produits dans plusieurs États ouest-africains. La reconnaissance de la légitimité des gouvernements qui en sont issus est un enjeu majeur.
Emmanuel Macron, accompagné notamment du ministre de l'Économie Bruno Le Maire, échange avec Narendra Modi lors du G20 de New Delhi, le 10 septembre 2023. Compte Twitter officiel d'Emmanuel Macron

France-Inde : un partenariat de plus en plus stratégique

L’Inde et la France cultivent depuis plusieurs décennies une relation privilégiée, notamment sur le plan militaire.
Soldat français à l’entraînement en République centrafricaine le 29 septembre 2022. Trois mois plus tard, tous les militaires français avaient quitté le pays. Barbara Debout/AFP

Le soldat, la forêt, le climat

Faut-il nécessairement choisir entre ces deux priorités que sont, d’une part, l’armée et l’industrie de défense et, d’autre part, la protection du climat ?
En juin 2017, Narendra Modi avait été l’un des premiers chefs d’État étrangers à se rendre en France après l’élection d’Emmanuel Macron. Il revient en grande pompe six ans plus tard. Frederic Legrand - COMEO/Shutterstock

14 Juillet : pourquoi Narendra Modi, l’invité de marque d’Emmanuel Macron, fait débat

Ce 14 juillet, le controversé premier ministre indien sera l’invité d’honneur de la cérémonie du 14 juillet. Une invitation qui a suscité une polémique liée à sa politique nationaliste et autoritaire.
Le ministre chinois de la Défense, Li Shangfu, prononce un discours lors du 20e sommet du Dialogue Shangri-La à Singapour, le 4 juin 2023. Roslan Rahman/AFP

Un dialogue de sourds entre les grandes puissances en Asie-Pacifique ?

Rendez-vous incontournable des décideurs de la région Asie-Pacifique, le Dialogue de Shangrii-La a été cette année particulièrement tendu, sur fond de crises autour de Taïwan et en Ukraine.
Le président français et la présidente de la Commission européenne, reçus le 6 avril par Xi Jinping, se sont félicités du souhait de ce dernier de discuter avec Volodymyr Zelensky et l’ont pressé de ne pas fournir d’armes à la Russie. Ludovic Marin/AFP

Macron à Pékin : les Européens peuvent-ils freiner le rapprochement sino-russe ?

La Russie et la Chine coopèrent étroitement et s’opposent souvent ensemble à l’Occident. Ces deux puissances ne constituent pas, pour autant, un bloc soudé face aux États-Unis et à l’UE.
La destruction d’un satellite situé en orbite provoque de nombreux débris. C’est l’une des raisons invoquées par la France pour expliquer sa décision de ne pas procéder à des tirs anti-satellites. Frame Stock Footage/Shutterstock

Doctrine spatiale française : pas de tirs antisatellites mais plus d’« ambiguïté stratégique » ?

De nombreux pays ont déjà effectué des tirs antisatellites. La France vient de s’engager à ne pas le faire. Pour quelles raisons, et avec quelles conséquences ?
La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, s’exprime lors d’une conférence de presse avec le ministre nigérien des Affaires étrangères et de la Coopération, Hassoumi Massaoudou, à Niamey, le 15 juillet 2022, AFP

Débat : un nouveau cap pour la politique de coopération internationale française ?

La transformation des équilibres internationaux rend nécessaire l’élaboration d’un nouveau socle doctrinal sur lequel rebâtir la politique de coopération internationale française.
Après la bataille de Phy Lu, 2 juillet 1954. Fernand Jentile/Intercontinentale/AFP

Algérie-Indochine : l’asymétrie mémorielle française

Pourquoi, alors que le travail mémoriel sur la guerre d’Algérie est en cours en France, un travail similaire n’est-il pas effectué à propos de la guerre d’Indochine ?
La rencontre d’Emmanuel Macron avec son homologue algérien Abdelmadjid Tebboune avait pour but de réchauffer les relations entre la France et l’Algérie. Alger, le 27 août 2022. AFP

Vers une réconciliation franco-algérienne ?

À Alger, Emmanuel Macron a discuté avec Abdelmadjid Tebboune d’enjeux gaziers, de lutte contre le djihadisme, d’immigration et d’histoire. Un rapprochement durable est-il possible ?
Traditionnellement, la recherche française a perçu l’Ukraine avant tout comme une contrée voisine de la Russie plus que comme un État possédant réellement une identité propre. Wead/Shutterstock

Débat : L’Ukraine, terra incognita des relations internationales en France ?

L’Ukraine a longtemps été insuffisamment observée et analysée en France, notamment du fait du manque de spécialistes en relations internationales maîtrisant la langue ukrainienne.
« Le Congrès de Paris, du 25 février au 30 mars 1856 », par Édouard-Louis Dubufe, 1856. Les personnages représentés sont des représentants plénipotentiaires des pays impliqués dans la guerre de Crimée. Wikipédia

Un ambassadeur peut-il tout dire ? Tact et diplomatie

La langue diplomatique est-elle nécessairement une langue d’Ésope ?
Depuis le début de l’attaque russe sur l’Ukraine le 24 février, Emmanuel Macron a multiplié les entretiens téléphoniques avec Vladimir Poutine, sans grand succès jusqu’ici. Stephane Mahe & Odd Andersen/AFP / pool

Géorgie 2008, Ukraine 2022 : pourquoi la France n’a pas su amener la paix une nouvelle fois

Le contexte actuel tranche avec celui de 2008, lorsque Nicolas Sarkozy, en sa qualité de président en exercice de l’UE, était parvenu à persuader la Russie de mettre fin à l’invasion de la Géorgie.

Top contributors

More