Menu Close

Articles on primaires

Displaying 1 - 20 of 56 articles

Le 6 décembre 2021 Valerie Pécresse, candidate LR de la présidentielle 2022 et Eric Ciotti, à sa droite, se rendaient à Saint-Martin-Vesubie, commune dévastée par la tempête Alex il y a un an. Christophe Simon/ AFP

Congrès LR : la droite débordée par sa droite ?

La nomination de Valérie Pécresse est peut-être le début d’une nouvelle séquence de questionnement sur l’identité politique d’une droite fortement concurrencée.
Les candidats à la primaire du parti Les Républicains pour l'élection présidentielle de 2022 avant le débat télévisé du 14 novembre 2021. Thomas Samson / AFP

Primaire de la droite : les candidats entre faibles conflits et gros consensus

Les adhérents du parti Les Républicains éliront bientôt leur favori pour l’élection de 2022. Lors des débats télévisés, les candidats ont exprimé leurs désaccords mais surtout leurs idées communes.
Les cinq candidats du parti Les Republicains avant le premier tour de la primaire: Xavier Bertrand, Philippe Juvin, Valerie Pecresse, Michel Barnier et Eric Ciotti, le 30 novembre 2021. Julien de Rosa /AFP

La droite se déchirera-t-elle pour ses idées ?

Quel est l’état de la diversité idéologique de la droite française à l’heure où celle-ci semble plus éclatée que jamais ?
AAP/EPA/Tracie van Auken

Joe Biden en route vers la Maison Blanche ?

Candidat pour la troisième fois à la Maison Blanche et vice-président de Barack Obama, Joe Biden doit maintenant relever un grand défi : choisir le bon colistier et vaincre Donald Trump en novembre.
Bernie Sanders et Joe Biden lors du débat démocrate de Charleston (Caroline du Sud), le 25 février 2020. Win McNamee/Getty Images North America/AFP

Les trois paradoxes des primaires démocrates

L’adversaire démocrate de Donald Trump en novembre prochain sera soit Joe Biden, soit Bernie Sanders. Quel que soit le vainqueur de cet affrontement, il y laissera des plumes…
Elizabeth Warren, Bernie Sanders et Joe Biden lors du dixième débat primaire démocrate à Charleston, en Caroline du Sud, le 25 février 2020. Jim Watson/AFP

Elizabeth Warren à l’heure du choix

Elizabeth Warren vient de se retirer de la course présidentielle américaine. Malgré cet échec, son discours et ses idéaux continueront, d’une façon ou d’une autre, d’imprégner la campagne.
Pendant un discours du candidat à l'investiture démocrate Pete Buttigieg le 31 janvier 2020 à Council Bluffs, Iowa. Win McNamee/Getty Images North America/Afp

Caucus de l’Iowa : première étape d’une très longue campagne

Le caucus de l’Iowa lance des primaires démocrates qui promettent d’être particulièrement disputées cette année. Depuis 2000, la vainqueur de ce caucus a toujours obtenu l’investiture du parti…
Michael Bloomberg arrive à une conférence de presse à Norfolk (Virginie) le 25 novembre 2019. Drew Angerer/AFP

Pourquoi Michael Bloomberg entre-t-il en campagne ?

Le milliardaire Michael Bloomberg vient de se porter candidat à l’investiture démocrate en vue de la présidentielle américaine de 2020. Quel peut être l’impact cette candidature inattendue ?
Emmanuel Macron et François Hollande lors des cérémonies du 8 mai à Paris. Stephane de Sakutin/AFP

L’entrisme, nouvelle donne de la vie politique française ?

Si l’absence d’une ligne politique claire a précipité la déroute des partis de gouvernement, elle constitue également une sérieuse menace pour le nouveau locataire de L’Élysée.
Le jour d'après, cérémonie à l'Arc de triomphe le 8 mai. François Mori/AFP

Longitude 20’17, le Président du jour d’après

Sur cette pyramide de plus de vingt millions de voix, Emmanuel Macron est venu, il a vu, il a vaincu. Mais il n’a pas encore convaincu pleinement.
Benoît Hamon, en meeting à Captieux (Sud-Ouest), le 16 avril. Mehdi Fedouach/AFP

Les audaces contrariées de Benoît Hamon

Le candidat de la « Belle alliance populaire », Benoît Hamon, n’est plus désormais crédité que de 7 à 8 % d’intentions de vote. Comment en est-il arrivé là ?
Marianne sur la colonne des Girondins, à Bordeaux, Patrice Catalayu/Flickr

Présidentielle : Marianne en souffrance

L’élection au suffrage universel peut et doit être maintenue, à condition d’entreprendre des réformes tenant compte de la tripolarisation politique et des nouvelles exigences morales.
Manuel Valls et Benoît Hamon, au temps où le PS adhérait à l'idée de primaire. Eric Feferberg/AFP

Les primaires, progrès ou recul de la démocratie ?

Même si les primaires ont été créées pour des raisons pragmatiques et avec nombre de calculs sous-jacents, leur succès populaire rendra difficile tout retour en arrière pour les partis.
François Fillon en campagne, le 2 mars 2017, à Nîmes. Pascal Guyot/AFP

Les médias font-ils l’élection ?

L’impact des médias réside moins dans le poids des révélations sur tel ou tel candidat que dans l’orientation des électeurs sur certaines figures ou thèmes de campagne.
Emmanuel Macron, le 2 mars 2017 à Paris. Lionel Bonaventure/AFP

Emmanuel Macron, ou l’effet bandwagon

Au niveau des électeurs, cet effet est dévastateur pour le premier tour, voire pour la politique. Car le sondage semble désormais servir de premier tour.
Manuel Valls et Benoît Hamon, avec dans le rôle de l'arbitre Jean-Christophe Cambadélis. Eric Feferberg/AFP

Un parti (socialiste)… bien mal parti ?

Depuis la victoire de Benoît Hamon, la fronde a changé de camp. Les ex-frondeurs appellent à l’union alors que les ex-partisans de la gauche de gouvernement menacent de partir.

Top contributors

More