Menu Close

Articles on psychologie

Displaying 1 - 20 of 371 articles

Épisodes de confinement, ici à Gisors en mai 2020. Jean-Philippe Ksiazek/AFP

Cinq leçons à tirer du premier confinement

Résultats des travaux d’une équipe de chercheurs qui a monté un baromètre permettant de suivre l’expérience du confinement et du déconfinement entre avril et juin 2020.
Un manifestant anti-masque brandit une pancarte le 18 juillet 2020 à Columbus, Ohio. Il s'agit d'un rassemblement anti-masque prévu en réponse aux lois locales exigeant que les gens portent un masque dans de nombreuses villes de l'Ohio. Jeff Dean/Afp

La Covid-19 : pourquoi existe-t-il des anti-masques ?

Alors que le nombre de cas positifs à la Covid-19 augmente dangereusement en France, comment expliquer qu’une partie de la population rejette encore le port du masque ?
Se soucier de l'autre répond à des prescriptions parfois difficiles à appliquer. Pexels

Pourquoi faut-il se soucier d’autrui ?

Les prescriptions morales comme le souci de l’autre sont des prescriptions normatives : elles commandent, elles exigent certaines actions, elles nous disent ce qui est bien ou juste.
Un chien andalou de Luis Buñuel, 1928. Allociné

Culture : quand le sublime côtoie la terreur

Certaines formes de culture renvoient aux côtés sombres de l’expérience humaine et à l’expérience du corps plutôt qu’à celle de l’âme.
Une vague de crimes et mutilations à l'encontre de chevaux fait frémir la France depuis plusieurs mois. Thomas SAMSON / POOL / AFP

Comment expliquer les meurtres d’animaux ?

Les causes des violences à l’encontre des animaux sont souvent classées en deux catégories : les perturbations psychologiques individuelles et les normes culturelles.
Un faisceau d’indices concordants semble indiquer que les individus violents envers les animaux ont tendance à l’être envers les êtres humains. Daniel Mihailescu/AFP

La cruauté envers les animaux est-elle synonyme de violences envers les humains ?

« Qui n’aime pas les animaux n’aime pas les gens ». La maxime populaire n’est peut-être pas dénuée de sens : maltraitance animale et violence envers ses semblables semblent effectivement liées.
Le burn-out participe de dynamiques subjectives combinant des éléments individuels, relationnels et organisationnels. Luis Villasmil / Unsplash

Le burn-out : symptôme d’un processus en six temps

Terreur, idéalisation et pseudo-réalité se combinent dans le burn-out. Un épuisement professionnel mêlant des éléments individuels, relationnels et organisationnels et s’installant en six temps.
Face aux incertitudes et aux consignes sanitaires, la rentrée qui s'annonce ne ressemblera à aucune autre. (Ici, réouverture d'un collège après le confinement). Jeff Pachoud/AFP

Comment gérer la rentrée scolaire avec des adolescents ?

Pour aider les adolescents à affronter la rentrée scolaire, et désamorcer les inquiétudes, il faut les impliquer dans les prises de décisions et expliquer le contexte de façon claire et adaptée.
Des préparatifs pour l’école aux repas, en passant par les jeux ou le brossage de dents, les sources de tension au quotidien sont multiples. Shutterstock

Ce que le confinement nous a appris du désarroi parental

En concentrant les obligations parentales sur quelques fondamentaux simples, le confinement aurait-il, de manière transitoire, relégitimé pères et mères dans leur rôle parental ?
D'une certaine manière, les ouvrages sur l'éducation et la parentalité s'inscrivent dans la vogue du développement personnel. Shutterstock

Guides sur la parentalité : une infinie course au bien-être ?

Entre émissions télévisées, sites Internet spécialisés, presse ou guides en librairie, les conseils aux parents se multiplient. Mais, en voulant les aider, ne leur ajoute-t-on pas aussi une pression ?
Les aiguilles ont-elles bougé à la même vitesse pendant le confinement ? Brooke Campbell / Unsplash

Podcast : Mesurer notre perception du temps en confinement

Il nous est très difficile de mesurer objectivement notre perception du temps, très relatif. Pourtant des techniques existent pour comprendre comment nous avons perçu les durées en confinement.
La mise en avant des seniors par les marques attire l’attention, car celle-ci demeure peu courante. Syda Productions / Shutterstock

Mannequins seniors dans les publicités, que du bonheur !

Loin de vieillir l’image des marques, les personnes âgées génèrent un phénomène d’identification positive qui renforce l’intérêt et la confiance du consommateur.
Sur les bords du canal Saint-Martin, à Paris, le 15 mars. Le biais d’ancrage a empêché certaines personnes d’adopter les bons comportements, malgré les communications officielles. Thomas Samson / AFP

Covid-19 et biais d'ancrage : quand notre cerveau nous empêche de prendre la mesure du risque

Le biais d’ancrage est un travers psychologique qui peut faire chavirer la perception du risque et les mesures de prévention de la COVID-19.

Top contributors

More