Articles on régionales

Displaying 1 - 20 of 35 articles

Jean-Guy Talamoni (à gauche) et Gilles Simeoni (à droite), le 17 décembre, à l'Assemblée de Corse. Pascal Pochard-Casabianca / AFP

Langue corse, diversité linguistique et discriminations

Peut-on s'exprimer en corse à l'Assemblée de l'île ? Un collectif de 25 universitaires français et étrangers défendent le droit à la diversité linguistique.
Convention pour l'investiture du candidat socialiste, à Paris, le 22 octobre 2011. Benjamin Boccas / Flickr

Des primaires pour déprimer

Tous bords confondus, l’heure est aux primaires. Mais ce système d’origine américaine est un dérivatif inadapté qui fait passer la question du projet après celle de son porteur.
François Hollande au Congrès de Versailles, trois jours après les attentats. Sous le choc, le pouvoir est pris d'une fièvre révisionniste. Michel Euler/AFP

Tombeau pour une Constitution

Inscrire dans la durée constitutionnelle un état d’exception par définition limité dans le temps: la réponse du gouvernement aux angoisses des Français est audacieuse, pour ne pas dire risquée.
Luc Rouban, Enquête électorale française, Cevipof, 2016

La percée du Front national dans la fonction publique

Entre la présidentielle de 2012 et les régionales de décembre 2015, le vote en faveur du FN a fortement progressé, notamment dans les hôpitaux et au sein des forces de sécurité.
Jean-Guy Talamoni sourit après son élection à la présidence de l'Assemblée de Corse le 17 décembre à Ajaccio. PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

En Corse, la sensation nationaliste

Dirigés par le populaire Gilles Simeoni, les nationalistes ont créé la surprise. Mais leur victoire ne signifie pas que la Corse se dirige forcément vers l'indépendance.
A la Réunion, les partisans de Didier Robert (LR) célèbrent sa victoire. Grondin Emmanuel / AFP

Régionales 2015, la nouvelle configuration

Retour sur le scrutin des régionales: un premier tour marqué par l'arrivée en tête du FN, un second par son échec, la victoire de la droite et la rétractation de la gauche.
Passage de relais entre l'actuel président de la région PACA Michel Vauzelle (PS) et son successeur Christian Estrosi (LR) Bertrand Langlois / AFP

Des régions en trompe-l’œil

La menace du FN dans les régions a été conjurée grâce à un sursaut républicain. Comme en 2002. Mais rien ne dit que les électeurs de gauche vont accepter de jouer les supplétifs à l’avenir.
Carole Delga, l'une des rares femmes qui dirigera une région à l'issue du scrutin de décembre. Pascal Guyot/AFP

Un Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées pas si rose…

Si la grande région reste à gauche, cette victoire masque de fortes disparités : le PS et ses alliés l’emportent certes en Midi-Pyrénées, mais le FN est arrivé en tête en Languedoc-Roussillon.
Valérie Pécresse l'a emporté sur Claude Bartolone, le président socialiste de l'Assemblée nationale. Miguel Medina / AFP

En Ile-de-France, la droite de justesse

Après 17 ans de règne de la gauche, la droite conduite par Valérie Pécresse l’a emporté en île-de-France. Simple alternance ou signe d’une profonde modification du paysage politique ?
Dans l'attente des résultats en Normandie, le soir du 13 décembre. Charly Triballeau / AFP

Tous perdants : pourrons-nous ré-enchanter la politique ?

À l’issue des régionales, une triangulation source de blocages s’installe. Face à l’inertie des partis traditionnels, le nécessaire réenchantement de la politique peut venir de ses marges.
Xavier Bertrand, vainqueur de Marine Le Pen dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Philippe Huguen/AFP

Un troisième tour à l’ombre du FN

Le FN bredouille, la droite gagnante et la gauche affaiblie mais pas terrassée : ce sont les principaux enseignements comptables de ces régionales. Mais le tripartisme est la principale nouveauté.
Débat entre les candidats au Régionales en Ile-de-France le 9 décembre. À droite, le candidat FN. Kenzo Tribouillard/AFP

Le FN et le budget des régions

Le Front national se donne un image de gestionnaire. Mais ses options budgétaires sont au strict service de son idéologie. Et ont finalement peu évolué.
Meeting du Front national, à Béziers, le 9 décembre 2015. Pascal Guyot / AFP

Régionales 2015 : la nouvelle lutte des classes

Une enquête du Cevipof montre que les catégories populaires ont massivement voté pour le FN au premier tour des Régionales, révélant une fracture nette avec le reste de la population.
La ligne du «ni, ni» prônée par Nicolas Sarkozy l'a emporté pour le second tour des Régionales. Pascal Pochard-Casabianca/AFP

La périlleuse stratégie de Nicolas Sarkozy face au FN

Des études menées au niveau européen montrent que la récupération des thèmes de l’extrême droite, conjuguée à un refus d’alliance, ne réduit pas son influence. Bien au contraire.
Devant la mosquée de Reims, le 27 novembre 2015. François Nascimbeni/AFP

Le FN et la paranoïa identitaire

Depuis des années, le FN a érigé l’islam comme une menace pour l’identité française et en tire des dividendes sur le plan électoral. Mais il n’est pas le seul à entretenir cette paranoïa identitaire.
Marion Maréchal-Le Pen, en meeting à Marseille, le 9 décembre 2015. Boris Horvat/AFP

Régionales 2015 : sanction par explosion

Marqué par le succès du FN, le premier tour des régionales a entériné l’irruption du tripartisme en France, susceptible de se renforcer à l’issue du second tour.
Cérémonie aux Invalides, le 27 novembre 2015. Philippe Wojazer/AFP

Vendredi 13, ou l’émotion dans la sphère du politique

L’émotion a été partout en cette année 2015. Un paramètre que la science politique rejette souvent à l’arrière-plan. Pourtant, les émotions politiques ont un impact non négligeable dans les isoloirs.

Top contributors

More