Doctorant en histoire politique contemporaine, Université Rennes 2

Né à Rennes, petit-fils de pieds-noirs, rattaché à l'unité de recherche Arènes (anciennement Centre de recherches sur l’action politique en Europe – Crape) et membre associé au GERME (Groupe d'études et de recherche sur les mouvements étudiants), je termine mon doctorat en histoire à l'Université Rennes 2.
Mes recherches portent essentiellement sur les organisations trotskistes dans les années 68 en France, la question de la violence dans le champ politique et les mouvements étudiants depuis 1968, notamment à l'Université Rennes 2.

Articles publiés dans des revues scientifiques :
1) "Le PCMLF à l'heure de la clandestinité : quelles pertinences ?", Dissidences, n°16, janvier 2018;
2) " Les étudiants rennais à l’épreuve de l’occupation allemande », Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, 2017/2.
3) " De jeunes militants révolutionnaires à l’épreuve d’un mouvement étudiant et lycéen « apolitique », Rennes, 1986 ", Revue Vingtième siècle, avril-juin 2017.
4)" Le militantisme révolutionnaire à l'heure de la clandestinité dans les années 1968 en France : le cas unique du PCMLF », Revue Vingtième siècle, janvier-mars 2017.

Tribune dans la presse généraliste :
1) « On ne peut être que frappé par l’absence des lycéens lors des journées de mobilisation », Le Monde, 8 avril 2018.
2)- " Les zadistes ne quitteront jamais spontanément Notre-Dame-des-Landes ", Le Monde, 20 décembre 2017.
3) " Moi, petit-fils de pieds-noir ", Le Monde, 22 février 2017.
4)" Le Front national est encore loin des portes du pouvoir ", Le Monde, 14 décembre 2015.

Conférence : CPE-10 ANS APRÈS - CONFÉRENCE À L'UNIVERSITÉ RENNES 2
https://www.youtube.com/watch?v=VEzcPkWQgkw

Experience

  • –present
    doctorant en histoire politique contemporaine, Université Rennes 2
Friend of The Conversation
What is this? Become a friend.