Université Omar Bongo de Libreville

Links

Displaying all articles

Une étudiante gabonaise manifeste devant l’ambassade du Gabon à Rabat (Maroc), le 1er septembre 2016. Fadel Senna/AFP

Le Gabon, prisonnier inconscient de l’impérialisme postcolonial

Droit du sang et privatisation de l’État, pillage institutionnalisé et généralisé : l’opposition entre élites et population est neutralisée par l’intégration de cet inconscient colonial comme normes.

Research and Expert Database

Authors

More Authors