Notre état d’esprit affecte-t-il notre capacité à récupérer d’une maladie ? La réponse de cinq experts

Un état d'esprit positif peut influer sur certains aspects de la maladie. Shutterstock

À l’annonce d’une maladie, nombre de personnes s’entendent conseiller de « rester positives ». Ce conseil judicieux peut-il vraiment avoir un effet bénéfique sur la santé, ou s’agit-il seulement d’un fardeau supplémentaire à assumer – le besoin de se sentir bien absolument - pour quelqu’un qui souffre déjà ?

Nous avons demandé à cinq experts ce qu’il en est vraiment.

Cinq experts sur cinq ont répondu oui

Cependant, tous les experts interrogés avertissent : le résultat dépend de la maladie - par exemple les études sur le cancer n'ont pas démontré que la pensée positive affecte la progression de la maladie ou diminue la mortalité.

Et bien que notre santé mentale puisse dans certains cas avoir des effets puissants sur notre santé physique, l’injonction à « rester positif » peut constituer un fardeau supplémentaire au cours d’une période difficile.

Il est également important de se souvenir que ressentir des émotions négatives sont normales dans une telle situation…


Erica Sloan est membre du Scientific Advisory Board de Cygnal Therapeutics. Jayashri Kulkarni reçoit des financements du NHMRC.

This article was originally published in English