IAE Paris – Sorbonne Business School

Associé à l'Université Paris 1 Panthéon - Sorbonne, l'IAE Paris - Sorbonne Business School est un établissement d'enseignement supérieur spécialisé dans la formation et la recherche en sciences de gestion et en management.

Depuis sa création en 1956, l'IAE Paris - Sorbonne s’est engagé dans la double compétence en management pour les cadres et les étudiants en poursuite d’études, avec des formules adaptées à chaque public. Au-delà du management général permettant d'acquérir une double compétence, l'offre de formation s’est diversifiée au cours des années en s’étendant à d’autres domaines plus spécialisés : Contrôle-Audit, Entrepreneuriat, Finance, Management des associations, Management de la santé, Management international, Marketing, QSE, Ressources Humaines et RSE, Supply Chain Management. Plus de 40 programmes de formation diplômants sont ainsi proposés à ses 2700 étudiants (Doctorat, Masters spécialisés, MBA(s), Licence professionnelle, Diplômes d'université). La formation continue constitue 80% de l'activité ; ainsi, 2 100 cadres sont formés chaque année, dont 40% à l'international dans le cadre de partenariats avec des universités étrangères. Par ailleurs, l'IAE Paris - Sorbonne a fait le choix de favoriser l'alternance dans ses programmes de poursuite d'études. Ses formations sont fondées sur une approche pédagogique à la pointe des enjeux du monde professionnel, ancrée sur la pratique en entreprise et nourrie par la recherche.

Avec son corps professoral d'enseignants-chercheurs, son laboratoire GREGOR et ses chaires, l'IAE Paris - Sorbonne se distingue par son engagement sociétal lié à une activité de recherche très active qui permet d'enrichir les programmes de réflexions nouvelles et, ainsi, de former des professionnels capables de répondre aux enjeux du futur.

Ancré dans des valeurs humanistes d'égalité des chances, de démocratisation de la réussite et d'esprit de progrès, l’IAE Paris - Sorbonne Business School contribue ainsi au développement des connaissances et à leur transmission aux organisations, tant à travers ses actions de formation que sa recherche.

Links

Displaying 1 - 20 of 52 articles

L’avenue des Champs-Élysées est désertée en raison des mesures de confinement mises en place pour tenter de contenir la propagation du Covid-19. Phillipe Lopez / AFP

Face à un commerce à l’arrêt, les marques endossent un rôle plus politique et social

De nombreuses entreprises réorientent aujourd’hui leur production et leur offre dans le contexte de confinement et de crise sanitaire. Les enjeux business sont-ils toujours la motivation première ?
Le gouvernement français réfléchit à une éventuelle nationalisation d’Air France-KLM. Roibu / Shutterstock

Faut-il nationaliser les compagnies aériennes ?

Pour les États, une telle opération pourrait être payante à court terme, mais resterait insuffisante face à des problèmes financiers persistants.
Image d'une fausse vidéo présentant l'ancien président des États-Unis Barack Obama, avec des éléments de cartographie faciale permettant de réaliser des fausses vidéos. (AP Photo)

Les « deepfakes », ces fausses vidéos créées pour nous influencer

Des vidéos truquées d’un réalisme déroutant sont réalisées grâce à des algorithmes d’apprentissage profond et brouillent les limites entre faits et fictions.
Les couleurs des posts Instagram du DA de Valentino, Pierpaolo Piccoli, s’éloignent parfois du noir et du gris qui caractérise la marque. Capture écran Instagram.

Mode et réseaux sociaux : le directeur artistique n’est pas forcément le meilleur influenceur…

Les contenus mis en ligne par ces créateurs entrent parfois en contradiction avec la stratégie des maisons qui les emploient.
L'entreprise californienne de distribution d'électricité présente un long historique en matière de défaillances dans son réseau. Richard Thornton / Shutterstock

PG&E : une faillite liée à la cupidité plus qu’au changement climatique

Une gestion stricte des dépenses opérationnelles expliquerait les défaillances de l’électricien américain, mis en cause dans de plusieurs incendies.
En France, la thématique « Greta Thunberg » suscite un intérêt relativement modéré. Vanessa Carvalho/Shutterstock

Greta Thunberg : des perceptions bien différentes en France, aux États-Unis et en Allemagne

Les Français et les Américains sont plus défiants envers l’action de la militante suédoise que les Allemands. Des perceptions liées, entre autres, aux « bulles de filtre » créées par les médias.
Selon le Wall Street Journal, LVMH aurait proposé 14,5 milliards de dollars pour racheter le célèbre joaillier américain. Sorbis / Shutterstock

LVMH à la poursuite du diamant Tiffany

Le numéro un mondial du luxe a toutes les raisons de s’intéresser au prestigieux groupe américain de joaillerie, qui a lui tout intérêt à négocier à la hausse le prix de l’acquisition.
Le plus ancien voyagiste de la planète, créé en 1841, s'est déclaré en faillite le 23 septembre dernier. Markus Mainka / Shutterstock

Thomas Cook, une faillite avant tout managériale

L’analyse financière du groupe révèle que les raisons invoquées par les dirigeants sont insuffisantes pour expliquer la faillite de Thomas Cook.
Malgré la croissance du secteur, les spécialistes du médicament générique sous-performent par rapport aux acteurs traditionnels. OneSideProFoto / Shutterstock

Industrie pharmaceutique du générique recherche rentabilité désespérément

Le rapprochement entre Mylan et Pfizer, fin juillet, viserait à améliorer un niveau de rentabilité qui reste très éloigné de celui des fabricants traditionnels.
En rachetant Fox Rent a Car, le leader européen ambitionne de se développer sur le très concurrentiel marché américain. Vytautas Kielaitis / Shutterstock

Europcar : « Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir »

Le leader européen de la location de véhicules vient de racheter son homologue américain Fox Rent A Car. Mais son plan de développement international n'a pas encore convaincu les investisseurs.
Le système est un ensemble complexe d'interactions. pexels

La théorie systémique, qu’est-ce que c’est ?

« C’est systémique ! », entend-on chroniquement lorsque quelqu’un veut couper court à une discussion sur laquelle personne ne parvient à formuler ni une explication ni une solution satisfaisante.
Albert Dupontel en médecin généraliste, dans l'adaptation cinématographique du livre, par Michel Deville, en 1999. rdwa.net

« La Maladie de Sachs » : 20 ans après, quel diagnostic ?

Best-seller sorti en 1998, écoulé à plus de 300 000 exemplaires, publié dans 12 pays, « La maladie de Sachs » est LE « docu-roman » de référence sur le médecin libéral et son quotidien.
Les négociations entre DB et la Commerzbank en vue d'un rapprochement ont échoué fin avril. Heureusement ? Justin Tallis / AFP

La restructuration de la Deutsche Bank : une stratégie « Eyes Wide Shut » ?

En plus de la sous-performance de l’activité du groupe allemand, le plan de licenciement de 18 000 salariés, annoncé le 7 juillet, traduit sa persistance dans plusieurs erreurs stratégiques.
Utiliser des applications est généralement gratuit, mais, en contrepartie, les éditeurs récupèrent de la donnée. AlesiaKan / Shutterstock

Économie de la gratuité : rien n’est jamais vraiment « offert » sans contrepartie

Les offres de produits et de services gratuits se multiplient. « There is no such thing as a free lunch », dit l’adage américain. Peut-on réellement parler de gratuité dans la sphère économique ?
La culture générale est-elle un moyen, ou une fin en soi ? Janko Ferlic/Pexels

À quoi sert la culture générale en 2019 ?

La culture générale, entendue comme un moyen et non comme une fin en soi, reste un outil formidable pour naviguer dans notre monde complexe.

Authors

More Authors