IAE Paris – Sorbonne Business School

Associé à l'Université Paris 1 Panthéon - Sorbonne, l'IAE Paris - Sorbonne Business School est un établissement d'enseignement supérieur spécialisé dans la formation et la recherche en sciences de gestion et en management.

Depuis sa création en 1956, l'IAE Paris - Sorbonne s’est engagé dans la double compétence en management pour les cadres et les étudiants en poursuite d’études, avec des formules adaptées à chaque public. Au-delà du management général permettant d'acquérir une double compétence, l'offre de formation s’est diversifiée au cours des années en s’étendant à d’autres domaines plus spécialisés : Contrôle-Audit, Entrepreneuriat, Finance, Management des associations, Management de la santé, Management international, Marketing, QSE, Ressources Humaines et RSE, Supply Chain Management. Plus de 40 programmes de formation diplômants sont ainsi proposés à ses 2700 étudiants (Doctorat, Masters spécialisés, MBA(s), Licence professionnelle, Diplômes d'université). La formation continue constitue 80% de l'activité ; ainsi, 2 100 cadres sont formés chaque année, dont 40% à l'international dans le cadre de partenariats avec des universités étrangères. Par ailleurs, l'IAE Paris - Sorbonne a fait le choix de favoriser l'alternance dans ses programmes de poursuite d'études. Ses formations sont fondées sur une approche pédagogique à la pointe des enjeux du monde professionnel, ancrée sur la pratique en entreprise et nourrie par la recherche.

Avec son corps professoral d'enseignants-chercheurs, son laboratoire GREGOR et ses chaires, l'IAE Paris - Sorbonne se distingue par son engagement sociétal lié à une activité de recherche très active qui permet d'enrichir les programmes de réflexions nouvelles et, ainsi, de former des professionnels capables de répondre aux enjeux du futur.

Ancré dans des valeurs humanistes d'égalité des chances, de démocratisation de la réussite et d'esprit de progrès, l’IAE Paris - Sorbonne Business School contribue ainsi au développement des connaissances et à leur transmission aux organisations, tant à travers ses actions de formation que sa recherche.

Links

Displaying 1 - 20 of 30 articles

La culture générale est-elle un moyen, ou une fin en soi ? Janko Ferlic/Pexels

À quoi sert la culture générale en 2019 ?

La culture générale, entendue comme un moyen et non comme une fin en soi, reste un outil formidable pour naviguer dans notre monde complexe.
L’aplatissement de la structure hiérarchique conduit, paradoxalement, à un renforcement de l’image du chef à la tête de l’organisation. Designer491 / Shutterstock

Mythes et réalités de l’entreprise libérée

Depuis 10 ans, ce concept a pris une ampleur considérable. Mais ce modèle est-il réellement novateur ? Et est-il durable ?
De nos jours, les différences entre les entreprises se jouent notamment sur la créativité, qui repose elle-même sur la diversité des effectifs. Andrey_Popov/Shutterstock

Intégrer ceux qui n’ont pas les codes en entreprise : un équilibre délicat à trouver

Les entreprises oscillent systématiquement entre besoin d’être rassurées sur une certaine conformité et nécessité de trouver des personnalités originales qui dynamiseront son activité.
Les relations entre médecins généralistes et patients se sont dégradées au cours des dernières décennies. Shutterstock

Dans les cabinets médicaux, les violences augmentent

Les actes de violence, verbale ou physique, à l’encontre des personnels soignants sont en constante augmentation. Les médecins généralistes sont particulièrement concernés. État des lieux.
Les dernières éditions du célèbre défilé de la marque n'ont pas permis d'enrayer la chute que connaît l'action en bourse depuis 2015… Sky Cinema/Shutterstock

Chez Victoria’s Secret, les fonds activistes ne font pas dans la dentelle

Selon le fonds Barington, les dirigeants de la célèbre enseigne américaine de lingerie incarneraient une gouvernance d’un autre temps incapable de comprendre les attentes des consommateurs.
Les mauvais résultats de Kraft-Heinz en 2018 sont notamment dus à une dégradation généralisée de son exploitation. Mohd Kamarul Hafiz / Shutterstock

Kraft-Heinz : l’abus de « cost killing » est dangereux pour la santé des entreprises

Le cas du géant de l’agroalimentaire illustre qu’une stratégie de réduction des coûts peut se révéler contre-productive à long terme.
Certains auteurs soulignent que l’économie rend compte d’une dépendance de l’Homme par rapport à la nature et à ses semblables. Werner Rebel / Shutterstock

Mobiliser les sciences de gestion pour réussir la transition écologique et sociale

Si la discipline parvient à s’émanciper du modèle de l’entreprise marchande, elle pourra apporter des réponses essentielles face aux enjeux actuels. Certains auteurs ont déjà ouvert la voie.
Les algorithmes de présélection de CV peuvent « prédire » qui sera le meilleur candidat pour un poste donné, ou quel poste conviendra le mieux à tel salarié. Rawpixel.com / Shutterstock

Comment le big data bouleverse la gestion des ressources humaines

Une étude montre que les dispositifs liés à la donnée modifient en profondeur les pratiques dans les entreprises, en les orientant vers la personnalisation et la prédiction.
La France est le quatrième pays d’accueil d'étudiants dans le monde derrière les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie. Shutterstock

Débat : Hausse des frais de scolarité pour les étudiants étrangers, le choix de l’attractivité contre l’universalisme

Face aux tenants de l’universalisme, qui misent sur l’accueil d’étudiants étrangers pour diffuser les valeurs de la France, le gouvernement prône une approche economico-managériale, a priori porteuse.
Le haut niveau de taxes en France trouve sa source dans des dépenses publiques supérieures à celles constatées chez nos voisins européens. Birdog Vasile-Radu / Shutterstock

Les étroites marges de manœuvre pour atténuer le « ras-le-bol fiscal »

Une baisse de la fiscalité pour répondre aux revendications des gilets jaunes aurait forcément des conséquences budgétaires et sociales que le gouvernement devra traiter à long terme.
La rentabilité des compagnies a chuté de 30% à 10% entre le début des années 2000 et la période actuelle. SpaceKris / Shutterstock

Quel est le rôle des pétroliers dans la hausse des prix à la pompe ?

Une étude de la rentabilité du secteur pétrolier depuis le début des années 2000 montre que celle-ci s’est fortement dégradée, indépendamment des cours du Brent.
Les fonds de « private equity » n'ont jamais disposé d'autant de liquidités pour investir, ce qui pousse les valorisations à la hausse. Andrii Vodolazhskyi/Shutterstock

Fintech : « Tout va très bien, Madame la Marquise »

La réputation des startups de la finance repose davantage sur les perspectives de plus-value à la revente que sur la réussite financière actuelle ou anticipée. De quoi alimenter les risques de bulle.
La cession d’actifs non stratégiques entreprise par Casino va-t-elle porter ses fruits ? Les fonds spéculatifs estiment que non… Defotoberg / Shutterstock

Casino : quand les fonds spéculatifs se muent en lanceurs d’alerte

Le géant de la distribution fait l’objet d’attaques de hedge funds qui ne croient pas à sa stratégie d’allégement des actifs. Ils estiment que l’endettement massif va plomber le groupe à moyen terme.
Le 24 septembre 2010, le logo de Lehman Brothers était mis en vente chez Christie’s, deux ans après la spectaculaire faillite de la banque. Ben Stansall / AFP

Le système financier est-il plus sécurisé qu’en 2008 ?

La chute de Lehman Brothers fut probablement le point d’orgue de la crise financière de 2008. Dix ans plus tard, la croissance est repartie, mais les leçons de la catastrophe ont-elles été tirées ?

Research and Expert Database

Authors

More Authors