Chercheuse dans le domaine du changement climatique, Institut Pierre-Simon Laplace, Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) – Université Paris-Saclay

Anna Peregon est diplômée de l’Université d’État de Sibérie des géosystèmes et des technologies (ancienne Académie géodésique) dans le domaine des études environnementales en 1998. Elle a débuté sa carrière professionnelle à l’Institut des sciences du sol et de l’agrochimie (ISSA) à Novossibirsk en Russie pour étudier le cycle du carbone dans les écosystèmes terrestres.

Anne Peregon a obtenu un doctorat en biologie (sciences du sol) en 2005, ses travaux portant sur la dynamique spatiale et temporelle des écosystèmes forestiers et humides dans l’Eurasie du Nord ; en mettant notamment l’accent sur le changement climatique et les paléo-reconstructions.

En 2006, Dr. Peregon a rejoint le projet GOSAT (Observations sur les gaz à effet de serre) au NIES, au Japon, pour travailler sur la quantification des sources terrestres et des puits de carbone atmosphérique dans les écosystèmes boréaux. En 2008-2011, elle a occupé un poste de chercheur dans le cadre du projet Système de surveillance du carbone des forêts (FCMS) sous l’égide de l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA) pour effectuer une analyse de couverture terrestre basée sur des images satellitaires.

En 2011, Dr. Peregon a rejoint le Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE) en France en tant qu’assistante scientifique du 5e rapport d’évaluation du GIEC WG1 (chapitre 5 «Informations provenant des archives paléoclimatiques» et chapitre 6 «Cycles biologiques et biogéochimiques »).

Depuis 2013, elle occupe le poste de chercheuse et chercheuse-coordonnatrice au LSCE et a contribué à la coordination du Projet mondial du carbone (Global Carbon Project, GCP) et au développement d’un atlas mondial du carbone, en intégrant une compilation des budgets du méthane à l’échelle mondiale.

Experience

  • –present
    Chercheuse dans le domaine du changement climatique, Institut Pierre-Simon Laplace

Education

  • 2005 
    Institut des sciences du sol et de l’agrochimie (ISSA), Novossibirsk, Fédération de Russie, Doctorat en biologie (sciences du sol)