Chercheur en génétique des populations et biologie évolutive, directeur de recherche au Centre de Biologie pour la Gestion des Populations de Montpellier, Inrae

Ingénieur agronome, j’ai réalisé une thèse au Cnrs de Gif-sur-Yvette (au laboratoire EGCE pour Evolution, génomes, comportement, Ecologie) sur la biologie évolutive et la génétique des populations d’insectes sociaux (principalement abeilles et bourdons). Je suis à présent directeur de recherche Inra au CBGP (Centre de Biologie pour la Gestion des Populations) à Montpellier. J'étudie la génétique des populations et la biologie évolutive des bioagresseurs (espèces envahissantes et pestes), en utilisant à la fois des approches empiriques (production de données moléculaires et quantitatives) et méthodologiques/statistiques novatrices (par exemple les calculs bayésiens approximatifs). Mon but est de mieux comprendre les facteurs historiques, démographiques, écologiques et adaptatifs sous-jacents aux invasions biologiques et aux pullulations. Mes recherches sont essentiellement de type académique, avec un intérêt fort pour que les résultats associés puissent aider à l’élaboration de scénarios ou d’outils d’aide à la décision pour la gestion des bioagresseurs. Les principaux modèles biologiques qui alimentent mes recherches sont deux insectes : la coccinelle Harmonia axyridis et le ravageur des fruits Drosophila suzukii.

Experience

  • –present
    Directeur de recherche, Centre de Biologie et de Gestion des Populations , INRA