Une nouvelle application pour booster le secteur de la réalité virtuelle

En utilisant l'application VRChat room avec un casque immersif, vous pourriez vous retrouvez dans une salle pleine d'inconnus. Cristian Newman/Unsplash, CC BY-SA

Au cours du mois de janvier 2018, une application appelée VRChat est passée de 4 000 installations à plus de deux millions.

Comme son nom l’indique, VRChat est une application de chat sur Internet. Il est possible d’interagir via un écran ou un casque immersif. L’augmentation du nombre d’utilisateurs potentiels portant des casques de réalité virtuelle pourrait annoncer un grand changement dans cette industrie.

A la recherche de la nouvelle pépite technologique

Comme pour toute nouvelle technologie, les investisseurs sont à la recherche de la prochaine pépite. Jusqu’à présent, les progrès de la réalité virtuelle (RV) ont été satisfaisants, mais pas suffisamment au regard des investisseurs. Ce qu’ils recherchent, c’est le même type de phénomène qui a conduit à la montée en puissance du smartphone.

Pour être clair, deux millions de téléchargements du logiciel ne signifient pas que deux millions de personnes l’utilisent tous les jours. Le nombre d’utilisateurs quotidiens n’est que de quelques milliers.

Pour tirer le meilleur parti de la technologie, les utilisateurs ont besoin d’acheter des casques VR : un Oculus Rift, un HTC Vive ou autre, et un ordinateur capable d’utiliser ce matériel. Tout cela peut représenter un gros budget et donc un frein.

Selon le MIT, 400 000 Oculus Rift et 500 000 HTC Vives ont été vendus en 2016. Si les deux millions ou plus d’utilisateurs de VRChat décidaient de s’équiper, cela impliquerait que ces chiffres doublent dans les premiers mois de 2018.

Bien sûr, une fois équipées, les personnes auront accès à bien d’autres applications.

Que fait-on sur VRChat ?

Lorsque vous entrez dans le premier salon du jeu, vous recevez un avatar, que vous pouvez modeler à votre guise. De nombreuses salles de discussion sont à votre disposition. Vous pouvez faire parler votre avatar mais aussi lui imprimer une gestuelle et des expressions.

Engager des conversations avec d’autres utilisateurs est bien sûr l’intérêt majeur. Des miroirs sont fournis dans certaines zones afin que vous puissiez vous voir, ou plutôt observer votre avatar. Globalement, le sentiment est d’être dans un vaste réseau de chambres étranges avec des inconnus, c’est un peu comme visiter un centre commercial du cyber-espace.

Sur VRChat vous pouvez vous relaxer en regardant des vidéos YouTube avec vos amis virtuels. VRChat

Une incursion personnelle dans la matrice m’a laissé des sentiments mitigés. Je possède un HTC Vive et j’ai à ma disposition toute la panoplie de l’expérience immersive. Sur le plan personnel, je n’étais pas impressionné, de plus le chat n’est pas vraiment mon truc. Les mouvements donnent un sentiment de nausée.

Un problème de base avec la RV est d’arriver à se déplacer dans l’espace sans bouger son corps dans la réalité. Si vous engagez un mouvement stable et fluide dans un espace virtuel, cela génère souvent le sentiment de nausée parce que le corps est immobile. Cela ressemble beaucoup au mal de mer. Ainsi, dans la plupart des applications, les développeurs ont tendance à offrir la possibilité de se téléporter, ce qui permet de passer d’un endroit à un autre d’une façon plus agréable.

En dehors de cela, les avatars standards disponibles sont amusants mais limités. En outre, engager une conversation avec des inconnus dans un espace virtuel est presque la même chose que d’entrer dans un bar et de démarrer une conversation au hasard. Cela ne vient pas naturellement.

Cela étant dit, les graphismes et les environs sont d’un bon niveau. Les amateurs de chat, cependant, auront probablement un point de vue très différent, et VRChat sera probablement plus attrayant pour eux.

Pour que la VR devienne populaire

VRChat n’est pas le seul programme de chat conçu pour l’immersion. AltspaceVR a été lancé en 2015. Il a connu un certain succès au démarrage mais a failli s’effondrer à cause d’un manque d’investissements. Il a été acheté par Microsoft en 2017 mais n’a pas, pour le moment, eu la même réussite que VRChat.

Expliquer pourquoi une application est plus populaire n’est pas chose aisée. De la même manière, tout phénomène Internet est presque impossible à prévoir. C’est peut-être la vraie vertu de la communauté en ligne : les modèles commerciaux normaux ne s’appliquent pas nécessairement. Après tout, personne ne s’attendait à ce qu’une femme mettant un masque de Chewbacca génère plus de 10 millions de vues.

Une vidéo d’une femme portant un masque Wookie qui ne peut pas s’arrêter de rire est devenue virale.

VRChat continuera peut-être à séduire de nouveau utilisateurs. Second Life, lancé en 2003, génère encore des millions de dollars de revenus à la fois pour les propriétaires, Linden Life et d’autres fournisseurs de contenu.

Basé sur l’expérience de ce modèle, VRChat semble s’inscrire dans la durée. Bien que sa contribution à l’industrie de la VR ne soit pas encore connue, ce n’est qu’une question de temps avant que cette application ou une autre ne convainque un grand nombre de personnes d’investir.

This article was originally published in English

We need your help to elevate the voices of experts, not the shouters.