Qu'est-ce que l'avenir nous réserve - et comment allez-vous faire face à l'avenir ? Shutterstock

Cinq conseils pour survivre dans un monde de plus en plus incertain

Une étude récente a montré que les Nord-Américains sont de moins en moins tolérants face à l'incertitude.

Aux États-Unis, l'enquête sur la destitution présidentielle a ajouté une autre couche d'incertitude à une situation déjà instable qui inclut la polarisation politique et les effets du changement climatique.

Un nouveau mot « écoanxiété » a émergé, réflétant cette angoisse planétaire, largement présente chez les jeunes du monde entier, face aux changements climatiques.


Read more: L'écoanxiété mène au retour de l'action citoyenne


En tant que psychologue clinicienne dans la région de Washington, D.C., j'entends des gens me dire qu'ils sont stressés, anxieux, inquiets, déprimés et en colère. En effet, une étude de l'American Psychological Association publiée en 2017 a révélé que 63 pour cent des Américains étaient stressés par « l'avenir de notre nation », et 57 pour cent par le « climat politique actuel ».

Dans la plupart des cas, les humains n'aiment pas l'incertitude. Mais certains y font face mieux que d'autres. De nombreuses études établissent un lien entre une intolérance élevée à l'incertitude et l'anxiété et les troubles anxieux, le trouble obsessionnel-compulsif, la dépression, le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) et les troubles alimentaires.

Bien que personne ne puisse à lui seul réduire l'incertitude actuelle dans le monde, vous pouvez apprendre à réduire votre propre intolérance à l'incertitude en mettant en œuvre ces stratégies scientifiquement fondées.

1. S'engager à faire face progressivement à l'incertitude

Même si nous rencontrons des situations inattendues presqu'à tous les jours, la plupart d'entre nous évitons de ressentir cet inconfort associée à l'incertitude .

Par exemple, si un changement d'affectation au travail vous insécurise, vous allez immédiatement demander de l'aide, faire des recherches exhaustives ou tergiverser. Tandis que vous vous préparez pour la journée, vous allez vérifier à maintes reprises sur votre cellulaire la météo ou l'état de la circulation. Vous sachez où se trouvent les membres de votre famille en regardant une nouvelle fois sur votre cellulaire, aussitôt que vous en ressentez le besoin. Vos émotions peuvent être instantanément satisfaites en envoyant des SMS ou en consultant les médias sociaux.

Tout cela afin d'éviter toute forme d'incertitude. Cela mène à un soulagement à court terme, mais réduit votre capacité à tolérer tout ce qui n'est pas une certitude absolue à plus long terme.

La tolérance à l'incertitude, c'est comme un muscle qui s'affaiblit s'il n'est pas utilisé. Il faut donc travailler ce muscle la prochaine fois que vous vivrez un moment d'incertitude.

Commencez progressivement : résistez à l'envie de vérifier votre GPS la prochaine fois que vous vous perdez, du moins si vous n'êtes pas pressé par le temps. Ou allez assister à un concert sans googler le nom du groupe au préalable. Puis, essayez de vous asseoir calmement tout en maîtrisant vos sentiments d'incertitude avant d'envoyer des messages à votre adolescent lorsqu'il est en retard. Avec le temps, l'inconfort diminuera.

2. Se connecter à un but plus grand

Rita Levi-Montalcini. Presidency of Italian Republic/Wikimedia, CC BY

Rita Levi-Montalcini était une jeune scientifique juive prometteuse lorsque les fascistes sont arrivés au pouvoir en Italie. Elle a dû se cacher. Alors que la Seconde Guerre mondiale faisait rage, elle a installé un laboratoire secret dans la chambre de ses parents, étudiant la croissance cellulaire. Elle dira plus tard que le sens qu'elle a alors puisé de son travail l'a aidé à faire face à la terrible situation qui s'évissait à l'extérieur et à l'incertitude absolue de craindre de se faire découvrir.

Qu'est-ce qui donne un sens à votre vie ? Trouver ou redécouvrir le sens de votre vie peut vous aider à faire face à l'incertitude, et au stress et à l'anxiété qui y sont liés.

Se concentrer sur ce qui peut transcender l'existence humaine - qu'il s'agisse de religion, de spiritualité ou de dévouement à une cause - peut diminuer les inquiétudes liées à l'incertitude et la dépression.

3. Ne sous-estimez pas votre capacité d'adaptation

Vous détestez sans doute l'incertitude parce que vous craignez votre réaction si les choses allaient mal. Et vous vous méfiez de votre capacité à faire face aux événements négatifs que la vie vous impose.

La plupart des gens surestiment à quel point ils seront anéantis si quelque chose de terrible survient. Ils ont aussi tendance à sous-estimer leurs capacités d'adaptation.

Il s'avère que les humains sont généralement résilients, même face à des événements très stressants ou traumatisants. Si un événement redouté se matérialise, il y a de fortes chances que vous vous en sortiez mieux que vous ne pouvez l'imaginer maintenant. Rappelez-vous le lorsque vous êtes envahis par un sentiment d'impuissance ou d'incertitude.

4. Renforcer la résilience en augmentant l'autosoin

Vous avez probablement déjà entendu plusieurs fois ces conseils: dormez bien, faites de l'exercice et priorisez les relations sociales si vous voulez avoir une vie longue et heureuse.

Ce que vous ignorez peut-être, c'est que la quantité et la qualité du sommeil sont aussi liées à votre capacité de composer avec l'incertitude. L'exercice, surtout l'exercice cardiovasculaire, peut augmenter votre capacité à faire face à des situations incertaines et diminuer votre stress, votre anxiété et votre dépression. Une nouvelle étude de synthèse suggère que l'exercice régulier pourrait même prévenir l'apparition de l'anxiété et des troubles anxieux.


Read more: L'insomnie est un drame. Que propose la science ?


Le meilleur outil pour faire face à l'incertitude est probablement de s'assurer que vous avez une vie sociale active et significative. La solitude sape le sentiment de sécurité d'une personne et sa confiance devant la nature imprévisible de la vie.

Le fait d'avoir atour de soi des parents et des amis donne le sentiment que « nous sommes tous dans le même bateau », ce qui peut vous protéger de problèmes psychologiques et physiques.

5. Appréciez le fait qu'il est impossible d'avoir une certitude absolue

Rien n'est certain dans la vie. Plus vite vous commencerez à le réaliser, plus il vous sera facile d'y faire face.

De plus, les tentatives répétées de prédire et de contrôler tout ce qui se passe dans la vie peuvent se retourner contre nous, menant à des problèmes psychologiques comme les TOC, les troubles obsessionnels compulsifs.

Malgré les grands progrès de la civilisation, l'illusion d'un contrôle absolu de l'humanité sur son environnement et son destin n'en reste pas moins une illusion. Mon conseil: embrassez la réalité de l'incertitude et profitez du voyage.

[ Ne manquez aucun de nos articles écrits par nos experts universitaires. Abonnez-vous à notre infolettre hebdomadaire. ]

This article was originally published in English