Scène d'un lac des Laurentides. Les propriétaires de chalet et les villégiatures veulent profiter de la nature cet été, mais les résidents des zones touristiques craignent les risques de propagation de la Covid-19. Shutterstock

Chalet : y aller ou pas ?

Les gens marchent sur la rue Sainte-Catherine, le 25 mai, à Montréal, alors que de nombreux commerces non essentiels ont été autorisés à rouvrir. LA PRESSE CANADIENNE/Ryan Remiorz

Déconfinement : il n’y a pas de solution parfaite

La chancelière allemande Angela Merkel prononce un discours lors d'une réunion du Parlement fédéral allemand, le Bundestag, à Berlin, le 23 avril. L'Allemagne a su gérer la crise du coronavirus mieux que ses voisins. AP Photo/Michael Sohn

Pandémie : les femmes font-elles de meilleures leaders ?

Les qualités de gestion dites féminines seraient plus garantes du succès d’une organisation ou de la bonne marche d’un État, avec ou sans situation de crise.
Tour de télécommunication avec antenne de réseau cellulaire 5G. Avec la pandémie, les fausses nouvelles concernant la 5G se sont propagées à une vitesse fulgurante sur les réseaux sociaux. shutterstock

Faut-il avoir peur de la 5G ?

Les fausses nouvelles concernant la 5G se sont propagées à une vitesse fulgurante sur les réseaux sociaux, renforçant les craintes des citoyens qui suspectaient déjà ses effets sur la santé.
Les mères ressentent la pression de devoir à la fois travailler et assumer la plupart des tâches parentales. Shutterstock

Pandémie : les femmes font moins de recherche que les hommes

La fermeture des écoles et des services de garde en raison de la pandémie a eu un impact sur les mères universitaires. Elles sont moins en mesure de mener des recherches et d’écrire des articles.
La charge est lourde pour les entrepreneurs qui ont des décisions difficiles à prendre pour planifier la relance progressive de leurs activités. Plusieurs se sentent seuls et démunis. shutterstock

Chefs d’entreprises, êtes-vous bien entourés pour surmonter la crise ?

Même si la relance est envisagée, la pandémie n’est pas terminée. Pour les entrepreneurs, le moment est propice à l’évaluation des forces et des manques au sein de leur équipe de gouvernance.
Des migrants d'Amérique centrale demandeurs d'asile rentrent au Mexique par le pont international à la frontière entre les États-Unis et le Mexique qui relie Ciudad Juarez et El Paso, le 21 mars 2020. La pandémie a offert une occasion en or à Donald Trump de resserrer encore davantage la mobilité des gens à la frontière. AP Photo/Christian Chavez

La pandémie restreint les droits des migrants et des demandeurs d’asile

Les mesures qui empêchent les migrants de demander l’asile aux États-Unis ne sont pas seulement dues à la pandémie. Elles s’inscrivent dans un discours anti-migration qui prévaut depuis des décennies.
La chef du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, interroge le gouvernement alors que l'Assemblée nationale reprend ses travaux avec une participation limitée des députés, le 13 mai. Première femme élue chef du PLQ, elle prend la tête d'un parti en très mauvaise posture. La Presse Canadienne/Jacques Boissinot

Dominique Anglade face à la «falaise de verre»

Première femme à prendre la tête du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade accède à ce poste alors que l’avenir de ce parti est précaire et incertain.
Les cellules immunitaires libèrent des protéines appelées cytokines qui alertent le reste du système immunitaire de la présence d’un virus. www.scientificanimations.com

Traiter la Covid-19 en contrant le choc immunitaire

On attribue au coronavirus la responsabilité des milliers de décès, mais c’est en fait une réaction immunitaire hyperactive qui est la cause de la mort. Un immunologiste explique.
Un jeune enfant dans un parc, à Hambourg, en Allemagne, le 17 mars. Les éducatrices qui prennent soin des petits durant la pandémie ne bénéficient pas de la reconnaissance des autres travailleurs essentiels. Daniel Reinhardt/dpa via AP

Les éducatrices en services de garde : les anges oubliés ?

Les services de garde sont essentiels au point de demeurer ouverts pendant la pandémie, mais les personnes sur la ligne de front ne bénéficient que de très peu de reconnaissance, notamment salariale.
Une femme regarde de nouvelles tenues anti-SRAS pour le personnel médical exposées, le 6 novembre 2003, à Shanghai, en Chine, au moment où le pays se préparait à une résurgence de la maladie, qui n’a jamais eu lieu. AP Photo/Eugene Hoshiko

La mystérieuse disparition du premier virus SRAS, et pourquoi il nous faudra un vaccin pour nous débarrasser du deuxième

Le COVID-19 et le SRAS sont tous deux mortels - mais différents. Les symptômes du SRAS apparaissaient rapidement, ce qui l'a rendu plus facile à contenir. Le virus est donc mort.
Un masque jeté dans une rue de Montréal, le samedi 25 avril 2020, alors que les cas de COVID-19 augmentent au Canada et dans le monde entier. LA PRESSE CANADIENNE/Graham Hughes

Ces travailleurs jetables qui deviennent « essentiels » en temps de crise

Tout comme les travailleurs de la santé, ceux qui livrent, désinfectent, travaillent dans les épiceries, les restaurants, les pharmacies et les entrepôts ont droit à de meilleures conditions d'emploi.
Un homme est testé dans une clinique temporaire COVID-19 à Montréal, le mardi 12 mai 2020. La Presse Canadienne/Paul Chiasson

Covid-19 : les soins de première ligne ont été négligés

La première ligne joue un rôle central pour les clientèles les plus vulnérables, tant pour la santé physique et mentale que pour les liens sociaux. Mais l’attention est surtout allée aux hôpitaux.
L’école primaire Cedar Street à Belœil, au Québec, a conçu un jardin de plantes vivaces pour les papillons et les oiseaux. Ici, un papillon monarque. Shutterstock

Au Québec, des jardins scolaires communautaires pour lutter contre les changements climatiques

Les réseaux de jardins collaboratifs permettent aux enseignants, aux jeunes, aux partenaires communautaires et aux universités de faire l’apprentissage d’une transformation durable.
Qu'avons-nous fait de nos personnes âgées? Comme des milliers d'autres, cette femme âgée vit en CHSLD, au tristement connu Herron. La photo a été prise le 12 avril, au moment de la crise sanitaire qui y sévissait. La Presse Canadienne/Graham Hughes

Tragédie dans les CHSLD : une réalité trop prévisible

La crise actuelle en CHSLD a levé le voile sur leur fragilité. Seul un engagement politique à résoudre leurs problèmes de fond pourra diminuer la souffrance des travailleurs et des résidents.
Les conversations avec les élèves sur des soupçons de maltraitance peuvent être parmi les plus difficiles que les enseignants et les intervenants scolaires auront dans leur carrière. shutterstock

Retour en classe : comment les profs peuvent réagir aux cas de maltraitance

Les conversations avec les élèves sur les soupçons de maltraitance sont parmi les plus difficiles que les enseignants et les intervenants scolaires auront dans leur carrière. Des outils existent.

Un an de Conversation

Un site différent

Nos valeurs

Les plus lus

  1. Le port de lentilles cornéennes nous met-il plus à risque d’être atteint de la Covid-19 ?
  2. Ados en confinement : entre détresse et soulagement
  3. Covid-19 : les soins de première ligne ont été négligés
  4. Les étudiants disent ne pas avoir la tête aux études… Qu'en dit la science ?
  5. Temps d’écran des enfants : cessons de culpabiliser !

Vos idées d'article

Vous avez une idée ou une information pour un article de La Conversation?

Contactez-nous

Notre audience

La Conversation a une audience mensuelle de 18 millions de lecteurs et une audience globale de 42 millions à travers les republications sous la licence Creative Commons.

Vous voulez écrire ?

Écrivez un article et rejoignez une communauté de plus de 105 800 universitaires et de chercheurs venant de plus de 3 367 institutions.

Enregistrez-vous maintenant