The Conversation France : un nouveau media pour penser l’actu

The Conversation France, Paris. Leighton Walter Killé/TCF, CC BY-NC-ND

« Les journalistes ne sont pas indépendants », « les chaînes d’information font trop dans le spectaculaire », « les médias n’approfondissent pas assez », « les médias traitent tous en même temps de certains sujets »… Ces critiques entendues dans la bouche des citoyens français traduisent la défiance relative d’une partie de l’opinion publique vis-à-vis des médias d’information. Ce que le baromètre annuel TNS-Sofrès/La Croix, sur la confiance dans les médias vient cruellement rappeler chaque année.

Pour exagérées que soient certaines critiques, elles n’en conservent pas moins une part de vérité. Les règles du jeu médiatique conduisent parfois hélas à des situations de « malinformation ». Pour un nombre considérable d’auditeurs, de lecteurs, téléspectateurs, internautes ou mobinautes, l’info va donc trop vite, reste trop superficielle, est répétitive, suiviste, trop marquée par la course à l’audience, ne reposant pas assez sur des connaissances solides et pas assez ouverte sur l’international.

Logique d’éclairage

Dans ce contexte, The Conversation a pour ambition d’offrir un espace éditorial novateur reposant exclusivement sur l’expertise, dans une logique d’éclairage et d’approfondissement. Les contributeurs sont exclusivement issus des milieux académiques, et ne parlent que des sujets qu’ils maîtrisent, afin d’apporter leurs connaissances pour aider les lecteurs à décrypter les faits, à voir l’actualité sous un angle différent, à restituer les choses dans une perspective plus globale, plus historique, plus rigoureuse. Et nourrir ainsi un débat de qualité.

Nos contributeurs apporteront un autre regard, en proposant des articles sur des thèmes qui font l’actualité de la recherche, représentant des découvertes et des innovations, traçant de nouvelles perspectives sur les chemins du savoir.

Notre site, fruit d’une riche expérience dans le monde anglophone où il est né en 2011, permettra aussi, via des traductions, de donner accès à des experts du monde entier, qui apportent un regard complémentaire à ce qu’on a l’habitude de lire et entendre en France. L’ambition du maillage de tous les sites de The Conversation est de constituer à terme un vaste réseau mondial d’experts couvrant tous les thèmes et toutes les disciplines.

Diffusion du savoir

Ce partage de connaissances répond à une des missions essentielles, à nos yeux, des universitaires et des chercheurs : assurer la diffusion du savoir auprès du grand public, en sortant du cénacle des collègues, des tours d’ivoire académiques et des revues spécialisées.

La dissémination du savoir est au cœur du projet de The Conversation, puisque tous les articles sont en accès libre. Mieux, même, ils sont sous licence libre, ce qui permet à tout support de publication de les reproduire gratuitement pour peu qu’il soit fait mention de l’origine du texte et que son contenu ne soit pas altéré. Notre site repose sur une association de type loi 1901, à but non lucratif, et à but éducatif : donner des clés de lecture pour décrypter la complexité du monde contemporain.

Appétence

Le succès des formules de type café scientifique, conférences grand public, universités inter-âge, prouve l’appétence d’une partie des Français pour l’approfondissement des connaissances, y compris sur des sujets que les médias grand public jugent trop arides pour les évoquer ! The Conversation offre l’opportunité de profiter de toutes ces connaissances en lien avec l’actualité, dans un style qui reste accessible à tous, puisque l’équipe rédactionnelle est là pour y veiller.

Car ce site véritablement collaboratif est un lieu de rencontre entre une équipe de journalistes chevronnés qui commandent des articles en lien avec l’actualité à des experts qu’ils auront identifiés, ou qui recevront et adapteront les propositions d’articles issues de notre réseau d’experts. La richesse informative de The Conversation naît de ce dialogue constant entre les experts académiques et nos journalistes. Et vous pourrez, vous aussi, entrer en dialogue direct, en Conversation, avec les auteurs, par le biais de l’espace commentaire qui vous est ouvert.

The Conversation permet de prendre le temps d’approfondir un sujet, de trouver des analyses qui éclairent d’un jour nouveau les faits, de découvrir les résultats d’études qui dérangent nos certitudes ou qui apportent des réponses à des questions laissées en suspens.

Toute l’équipe s’investit dans ce site car nous sommes convaincus que The Conversation vient combler un vide dans le paysage médiatique, et repondre aux attentes des lecteurs pour une information plus posée, plus réfléchie, plus approfondie.

Found this article useful? A tax-deductible gift of $30/month helps deliver knowledge-based, ethical journalism.