Université de Lorraine

L’Université de Lorraine compte aujourd’hui 55 000 étudiants et 6 700 personnels dont 3 700 enseignants-chercheurs et offre une couverture complète des domaines de la connaissance : sciences, santé, technologies, sciences de l'ingénieur, sciences humaines et sociales, droit, économie, gestion, arts, lettres et langues. En formant les citoyens de demain, en partageant les résultats de la recherche qu’elle mène avec ses partenaires, en diffusant des connaissances et en promouvant la mutualisation des savoirs, en créant de nouvelles relations avec le monde socio-économique, l’Université de Lorraine relève les défis du monde professionnel, accélère l’innovation dans un environnement en mutation et créée de la valeur dans et pour la société à partir des nouvelles connaissances qu’elle génère.

Ce dynamisme universitaire est visible tous les jours sur le site d’information de l’UL, factuel.univ-lorraine.fr, qui valorise au fil des actualités, toutes les initiatives que la communauté universitaire engage. « Que ce soit dans ses missions de formation ou de recherche, l’Université de Lorraine, allie pluridisciplinarité, technologie et entrepreneuriat avec une ambition : être un acteur au service de la connaissance et de la société » Pierre Mutzenhardt, Président de l’Université de Lorraine


Université de Lorraine promotes innovation through the dialogue of knowledge, taking advantage of the variety and strength of its scientific fields, and aiming at the promotion of knowledge transfer to irrigate innovation and economic growth as well as the progress of fundamental science. Being the university of a whole region, Université de Lorraine is a major actor of its economic and social development, building on intercultural and intergeneration links, coordinating a regional research policy, and giving access to higher education to as many inhabitants as possible. Université de Lorraine offers curricula in all fields of knowledge: sciences, health, technology, engineering sciences, human and social sciences, law, economy, management, arts, literature and language. A specific focus is given to crossovers between fields and skills, to help students develop their own pathway.

Links

Displaying 1 - 20 of 244 articles

The Mummy, in its 2017 rendition, rehashes an 80-year-old franchise focused on revived Egyptian corpses. AlloCine

Why we love (and fear) mummies

Mummies are scary but they also fascinate us, giving us the feeling that we can vanquish time by preserving our most perishable feature: flesh.
Louis XIV tenant les sceaux en présence des conseillers d'Etat et des maîtres des Requêtes . Peinture de l'école française (XVIIᵉ). Château de Versailles/Christian Jean

Gouvernements et remaniements à travers l’histoire

Aujourd’hui, les remaniements ministériels rythment notre vie politique. Qu’en était-il sous l’Ancien Régime ? Et comment cette pratique évolue pour tenter de correspondre à la société contemporaine ?
Le Président qui dynamiste la Vᵉ République. Christophe Archambault/AFP

Le macronisme avant Macron

Macron tente d’établir un centre parlementaire, une expérience inhabituelle sous la Vᵉ République, mais connue depuis Cicéron jusqu’à la IIIᵉ République, en passant par Machiavel et Bonaparte.
Dictionnaire de l'Académie française. Wikipedia

À qui appartient la langue française ?

Le français possède un usage ordinaire quotidien et une forme de référence utilisée notamment pour évaluer les locuteurs. Mais qui arrête cette forme de référence et comment se décide ses évolutions ?
Marine Potet, « Moules en eaux troubles». Peb&Fox/Université de Lorraine

Ma thèse en BD : « Moules en eaux troubles »

Pour le concours « Ma thèse en 180 secondes 2017 », l’Université de Lorraine propose une version BD des travaux de ses 11 finalistes. Voici « Moules en eaux troubles » par Marine Potet.
Rémy Mangin, « Les polymémères ». Peb&Fox/Université de Lorraine

Ma thèse en BD : « Les polymémères »

Pour le concours « Ma thèse en 180 secondes 2017 », l’Université de Lorraine propose une version BD des travaux de ses 11 finalistes. Voici « Les polymémères » par Rémy Mangin.
Patrick Noukpo, « Derrière le masque ». Peb&Fox/Université de Lorraine

Ma thèse en BD : « Derrière le masque »

Pour le concours « Ma thèse en 180 secondes 2017 », l’Université de Lorraine propose une version BD des travaux de ses 11 finalistes. Voici « Derrière le masque » par Patrick Noukpo.
Mathilde Cazot, « Electrons : attrapez-les tous ! ». Peb&Fox/Université de Lorraine

Ma thèse en BD : « Electrons : attrapez-les tous ! »

Pour le concours « Ma thèse en 180 secondes 2017 », l’Université de Lorraine propose une version BD des travaux de ses 11 finalistes. Voici « Électrons : attrapez-les tous ! » par Mathilde Cazot.
Florian Liétard, « Des chiffres, euh, des lettres ». Peb&Fox/Université de Lorraine

Ma thèse en BD : « Des chiffres, euh, des lettres »

Pour le concours « Ma thèse en 180 secondes 2017 », l’Université de Lorraine propose une version BD des travaux de ses 11 finalistes. Voici « Des chiffres, euh, des lettres » par Florian Liétard.
Thibaud Sauvageon, « Une réhabilitation stupéfiante des sols ». Peb&Fox/Université de Lorraine

Ma thèse en BD : « Une réhabilitation stupéfiante des sols »

Pour le concours « Ma thèse en 180 secondes 2017 », l’Université de Lorraine propose une version BD des travaux de ses 11 finalistes. Voici « Une réhabilitation stupéfiante des sols » par Thibaud Sauvageon.
Marie-Astrid Dutoit, « Chroniques de l’asphalte ». Peb&Fox/Université de Lorraine

Ma thèse en BD : « Chroniques de l’asphalte »

Pour le concours « Ma thèse en 180 secondes 2017 », l’Université de Lorraine propose une version BD des travaux de ses 11 finalistes. Voici « Chroniques de l’asphalte » par Marie-Astrid Dutoit.
Emmanuel Macron et Jean-Claude Juncker le 25 mai à Bruxelles. Aurore Belot / AFP

En marche vers une nouvelle Union européenne ?

L’Europe, qui est en ordre de bataille pour redevenir une ardente obligation, ne doit plus pouvoir servir d’exutoire aux populistes. Après l’élection d’Emmanuel Macron, l’heure est à la refondation.
Sculpture de Dominique Grentzinger, Nancy. Photo prise par Manuel Rebuschi

Peut-on comprendre la folie ?

La « normalité » des normes et des sociétés qui les portent est évidemment discutable, de même que le sont les traitements imposés aux « fous ».
Brunelle Marche, « Démêlage de filière ». Peb&Fox/Université de Lorraine

Ma thèse en BD : « Démêlage de filière »

Pour le concours « Ma thèse en 180 secondes 2017 », l’Université de Lorraine propose une version BD des travaux de ses 11 finalistes. Voici « Démêlage de filière » par Brunelle Marche.

Research and Expert Database

Authors

More Authors