Le graphe du jour : les promesses des plus gros émetteurs

Clémence Simon/piktochart


L’Appel de Lima en faveur de l’action climatique de fin 2014 a invité l’ensemble des parties – 195 États plus l’Union européenne – à faire part de leur « contributions prévues déterminées au niveau national » (CPDN) dès le 1er trimestre 2015. Ces contributions nationales comportent des objectifs en matière d’atténuation et/ou d’adaptation. La Chine, les États-Unis, les 28 États de l’Union europenne et l’Inde représentent les plus gros émetteurs de gaz à effet de serre (GES) mondiaux.


Ce graphique a été réalisé par Clémence Simon, étudiante du Master journalisme et médias numériques, à l’Université de Lorraine (Metz) sous la direction de Nathalie Pignard-Cheynel.

We produce knowledge-based, ethical journalism. Please donate and help us thrive. Tax deductible.