Podcast : Pourquoi aimons-nous nous faire peur ?

Pourquoi aimons-nous nous faire peur ? CC BY-NC-ND9.55 MB (download)

Pour essayer d’un peu mieux comprendre pourquoi nous aimons nous faire peur et éventuellement afin d’identifier les bénéfices tirés de ce type de pratique, des chercheurs de l’Université de Pittsburgh ont réalisé une expérience. Mais ces travaux scientifiques ont été pour le moins inhabituel. En effet, cette expérience ne s’est pas déroulée dans le cadre classique d’une salle de laboratoire, mais dans les sous-sols d’une attraction de maison hantée.

À l’aide de questionnaires et de mesures de l’activité électroencéphalographique, les chercheurs ont pu mettre en lumière que passer par une attraction effrayante semble avoir un certain nombre de conséquences à la fois sur l’état subjectif mais également sur l’activité cérébrale des participants. Des modifications qui permettraient de se sentir globalement mieux.

En 10 minutes, avec cet épisode, découvrez en détail les résultats de cette étude liant, assez paradoxalement en apparence, bien-être et expérience effrayante.


Un podcast en partenariat avec La tête dans le cerveau dont toutes les références scientifiques sont à retrouver sur Cerveau en Argot.