Ernest-Marie Mbonda

Professeur d’éthique, de philosophie du droit et de philosophie politique, Université catholique d’Afrique centrale, Fellow 2011-Collegium de Lyon, Réseau français des instituts d’études avancées (RFIEA)

Projet de recherche pour le Collegium de Lyon: Justice ethnoculturelle et droits des minorités en Afrique : les cas du Burundi et du Cameroun.

Ce projet a pour objectif d’analyser la question des droits des minorités en Afrique à partir de deux cas : les cas du Cameroun et du Burundi, dans le cadre du modèle d'analyse élaboré par Will Kymlicka en termes de « justice ethnoculturelle ». Le Burundi et le Cameroun représentent deux exemples de prise en compte de la diversité ethnique et du droit des minorités dans le droit et les institutions politiques. A partir d’un certain nombre d’éléments de comparaison qui auront été préalablement définis, il sera question de voir si l’on peut analyser ces dispositifs juridiques et politiques en termes de « justice ethnoculturelle », entendue dans le sens de la recherche d’un algorithme de la répartition équitable des biens sociaux, économiques et politiques entre les différents groupes ethno-culturels qui cohabitent sur les territoires des deux pays. On se demandera en l’occurrence si les formes de « justice ethnoculturelle » mises en place au Cameroun et au Burundi peuvent être considérées comme une réponse à une exigence de justice sociale et politique et de garantie des droits des minorités ou simplement comme une simple stratégie de contrôle et de maintien d’un certain ordre politique.

Experience

  • –present
    Professeur d’éthique, de philosophie du droit et de philosophie politique, Université catholique d’Afrique centrale, Fellow 2011-Collegium de Lyon, Réseau français des instituts d’études avancées (RFIEA)