Marta Torre-Schaub

Directrice de recherches, juriste, spécialiste du changement climatique et du droit de l’environnement et la santé, Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

Marta Torre-Schaub est juriste, docteur en droit, spécialiste de droit de l’environnement et du changement climatique. Elle est directrice de recherches au CNRS. Elle exerce ses fonctions à l’ISJPS (Institut des sciences juridique et philosophiques de la Sorbonne). Elle dirige l’axe environnement-santé du CERAP. Elle est expert nommée à l’Agence nationale de la sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail sur les produits phytosanitaires et les risques.

Elle est fondatrice du réseau de chercheurs « Droit et changement climatique » qu’elle dirige et anime. Elle a été boursière Fulbright à New York University en 2004 et Fellow Researcher dans le Global Program of Research de la même université en 2005.

Elle est auteur de nombreux articles et rapports ainsi que d’un certain nombre d’ouvrages dont : « Essai sur la construction juridique de la catégorie de marché », publié chez LGDJ en 2002, qui a obtenu le prix de thèse Dupin Aîné de la Chancellerie des Universités ; « Droit et climat », dossier scientifique, Cahiers de droit, sciences et technologies, CNRS, 2008 ; (co-dir) « La mondialisation des concepts en droit de l’environnement », Paris, LGDJ, 2009 ; (dir) « Le Bien-être et le droit », Publications de la Sorbonne 2016 ; « L’essentiel des grands arrêts de la jurisprudence en droit de l’environnement », Paris, Gualino, LGDJ, 2017 ; et « Bilan et perspectives de l’Accord de Paris », Paris, IRJS, 2017.

Elle pilote actuellement deux programmes de recherches : la mobilisation du droit dans le contentieux climatique, financé par la Mission droit et justice, et Climate Change Law, Green Pathways to Transition avec Columbia University à New York.

Experience

  • –present
    Chercheur au CNRS-HDR juriste, spécialiste du changement climatique et du droit de l’environnement et la santé, CNRS

Education

  • 2000 
    Université Paris X-Nanterre, Prix Dupin Aîné Doctorat en Droit

Honours

Prix de thèse de la Chancellerie des Universités