Professeur Rodolphe E. Gozlan, Directeur de Recherche en Ecologie de la Conservation

Après des études en biologie marine à l’université d’Aix Marseille et une thèse au Royaume Uni sur la conservation d’espèces en voie de disparition, R. E. Gozlan a intégré le Natural Environment Research Council (NERC) au sud de l’Angleterre dans le Centre d’Ecologie et d’Hydrologie (CEH) du Dorset. En 2007 il monte un laboratoire d’écologie et de la conservation à l’Université de Bournemouth où il se concentre sur l’étude des espèces invasives et des impacts écologiques associés.

En 2012, il retourne en France pour prendre un poste de directeur de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (https://www.ird.fr/). Là il étend son domaine d’étude à l’impact des changements de biodiversité sur l’émergence de pathogènes humains, notamment l’ulcère de Buruli.

Il a travaillé pour la Commission Européenne comme expert sur les questions d’utilisation des espèces non-natives dans l’aquaculture et il contribue en tant que rapporteur pour les panels Inter-gouvernementaux sur la Biodiversité et les services de l’Ecosystème (http://www.ipbes.net/) pour l’Europe et l’Asie Centrale. Ses recherches ont été publiées dans de nombreuses revues internationales incluant parmi d’autres, Nature, Science, Frontiers in Microbiology. Sa découverte en 2005 de l’association entre l’agent rosette et le goujon asiatique lui a valu d’être sélectionné parmi les 4 meilleures recherche de NERC.

Experience

  • –present
    Directeur de recherche, Institut de recherche pour le développement (IRD)