Menu Close

« Les mots de la science » : H comme harcèlement

A l'occasion de la journée nationale contre le harcèlement scolaire. Geoffroy Van Der Hasselt / AFP

Anthropocène, intersectionnalité, décroissance… Ce jargon vous dit quelque chose, bien sûr ! Mais parfois, nous utilisons ces mots sans bien savoir ce qu’ils veulent dire. Dans les Mots de la Science, on revient donc sur l’histoire et le sens de ces mots clés avec des chercheuses et chercheurs capables de nous éclairer.

L’épisode du jour est dédié au harcèlement. Ce mot désigne un fait social ancien qui se décline dans toutes les sphères : l’école, l’entreprise, l'espace public… Il n'est considéré que depuis récemment comme un problème en France, devant faire l'objet de politiques publiques. Ce processus s’est accompagné d’une intensification des recherches sur le sujet, dans différentes disciplines allant de la sociologie au droit en passant par la psychologie et les neurosciences.

Pour nous raconter comment et pourquoi on en est venu à prendre en compte ce type de violences, à la fois en milieu scolaire mais aussi en entreprise ou dans l'espace public, nous recevons la sociologue Johanna Dagorn. Chercheuse associée au laboratoire LACES à l’université de Bordeaux, elle est également co-directrice des Cahiers de la LCD (Lutte contre les discriminations). Elle a mené de nombreux travaux sur les questions de harcèlement, d'abord sa thèse sur le harcèlement scolaire dans des collèges en milieu aisé, puis plus tard des enquêtes sur le harcèlement de rue.

Pour aller plus loin, voici la liste des ressources évoquées au cours de cet épisode :

– Ici, en entier, le reportage diffusé par l'émission Soir 3 en 1985, archivé par l'INA.

– Ici le clip issu de la campagne Agir contre le harcèlement, lancée en 2012, intitulé “Les claques”.

– Parmi les outils de lutte contre le harcèlement mentionnés par Johanna Dagorn : la bande dessinée Les crocodiles de Juliette Boutant et Thomas Mathieu; et le projet “Les petits citoyens” de la fédération Léo Lagrange qui propose des capsules notamment à disposition des équipes éducatives.

– Enfin, est abordée la “méthode Pikas”, du nom du Suédois Anatol Pikas. Ici, une page de ressources sur cette méthode dite de la “préoccupation partagée” notamment expérimentée en milieu scolaire.

Bonne écoute !

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 130,800 academics and researchers from 4,108 institutions.

Register now