Menu Close

Politique : quand les mots s’emparent de nos émotions

La ministre de la recherche et enseignement supérieur Frédérique Vidal a suscité un tollé en mobilisant la notion d’‘islamo-gauchisme’. GUILLAUME SOUVANT / AFP

In extenso, des podcasts en séries pour faire le tour d’un sujet.


Erreurs ou exploits de communications, discours savants, usage du mensonge ou du silence, vagues médiatiques, mobilisation de l’opinion, émotions et réseaux sociaux : comment la politique joue-t-elle de nos affects ?

Bienvenue sur « En scène ! Dans les coulisses de la politique » le podcast qui décrypte quelques-uns des outils de la communication politique.

Dans le premier épisode de notre série, nous nous sommes attachés à décrypter quels étaient les multiples visages d'Emmanuel Macron.

Dans cet épisode, nous allons tenter de comprendre l'enjeu de certains mots, phrases, expressions ou silences qui ont trouvé leur place dans la bouche de nos représentants.

Certaines sont même devenues cultes à en croire leurs détracteurs.

Julien Longhi, vous êtes linguiste, professeur des universités en sciences du langage à CY Cergy Paris université et vous avez publié pour The Conversation de nombreux articles sur l'usage des mots dans le circuit politique et des processus d'argumentations à l'œuvre.

Listen on SoundCloud Listen on Apple Podcasts


Références musicales et extraits sonores/vidéos :

Références bibliographiques citées


Conception Clea Chakraverty. Production, Romain Pollet.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 124,700 academics and researchers from 3,973 institutions.

Register now