Anaïd Lindemann

Doctorante, sociologie des religions, Université de Lausanne

Après avoir achevé un Bachelor en sciences sociales et histoire des religions (2007-2010) durant lequel elle se spécialise dans les religions monothéistes, Anaïd Lindemann entame un Master en sociologie des religions. Son domaine de prédilection est celui de l’islam et des communautés musulmanes dans les sociétés contemporaines ; domaine qui constituera sa spécialité.
Elle achève son Master avec un mémoire qui repose sur des méthodes d’analyse statistique appliquées aux médias, intitulé « Italophobie et Islamophobie ? Construction médiatique de l’altérité étrangère en 1970 et 2004 ».
Elle a effectué un stage d'une année chez Amnesty International afin de saisir les implications de la diversité culturelle et religieuse dans le domaine des droits humains. Elle reviendra cependant dans le domaine académique, tout d'abord comme chargée de recherche à l'Institut des Sciences Sociales des Religions de l'Université de Lausanne (Suisse), puis comme doctorante et assistante d'enseignement jusqu'à ce jour. Sa thèse porte sur les différentes formes de discriminations vécues par les musulman.e.s de Suisse.

Experience

  • –present
    Doctorante, sociologie des religions, Université de Lausanne