Claude Lelièvre

Enseignant-chercheur en histoire de l'éducation, professeur honoraire à Paris-Descartes, Université Paris Descartes – USPC

Agrégé de philosophie, Claude Lelièvre a passé une thèse d’Etat en 1985 sur « Le développement et le fonctionnement des enseignements post–élémentaires dans la Somme de 1850 à 1914 ». Il est devenu en 1987 professeur d’histoire de l’éducation à la Faculté des Sciences humaines et sociale–Sorbonne (Paris V ). Il s’est spécialisé dans l’histoire des politiques scolaires aux XIX° et XX° siècles.
Il a écrit plus d’une quinzaine d’ouvrages parmi lesquels on peut mettre en évidence :
« L’Ecole obligatoire : pour quoi faire ? », Retz, 2004 ;« Les politiques scolaires mises en examen », ESF, 2002 ( 2006, nouvelle édition augmentée ).
En collaboration avec Christian Nique : « La République n’éduquera plus », Plon, 1994 ; « L’Ecole des présidents », Odile Jacob, 1995.
En collaboration avec Françoise Lelièvre :« Histoire de la scolarisation des filles », Nathan, 1991 ; « L’Histoire des femmes publiques contée aux enfants », PUF, 2001.
En collaboration avec Francis Lec :« Les Profs, l’Ecole et la Sexualité », Odile Jacob, 2005 ;
« Histoires vraies des violences à l’école », Fayard, 2007.

Experience

  • –present
    Enseignant-chercheur en histoire de l'éducation, professeur honoraire à Paris-Descartes, Université Paris Descartes – USPC

Honours

Légion d'honneur. Chevalier