Chercheur associé, anthropologie, Institut lémanique de théologie pratique, Université de Lausanne

Fanny Parise est chercheure associée à l’Institut lémanique de théologie pratique de l’Université de Lausanne (Suisse). Elle est docteur en socio-anthropologie (Sorbonne Paris Cité) et journaliste (Ecole supérieure de journalisme de Paris).
Anthropologue industriel, elle étudie l’impact des croyances au sein de la consommation (Occident et hors Occident).
Directrice d’études auprès de grandes entreprises depuis 2012, elle intervient en universités et en écoles où elle dispense des cours d’anthropologie de la consommation auprès d’étudiants en master, parallèlement à ses activités de publications et de communications académiques.
Elle inscrit sa démarche de recherche dans un mouvement transdisciplinaire hérité des cultural studies et conserve une activité journalistique auprès des nouveaux médias de niche.

Membre d’Anthropik et d’Alcore Institute, elle développe également des outils et des méthodes d'innovation qui capitalisent à la fois sur l'anthropologie classique et sur le design fiction.

Thèmes de recherche : 

• Evolution du consommateur et de ses modes de vie.
• Quête du sens en situation de modernité.
• Retour de la pensée magique en Occident, à travers la figure du nouveau consommateur : le créatif culturel.
• Usages et représentations de la religion (monothéiste, polythéiste, animiste) au sein des processus d’acceptabilité de systèmes techniques intelligents (robotique, intelligence artificielle).
• Impact des croyances sur les régimes alimentaires.
• Approche anthropologique expérimentale qui s’inspire des protocoles de la psycho-sociologie des années 1960 et des techniques du cinéma-action de Jean Rouch

Quelques publications scientifiques : 
• Parise F. (2017), « En-quête » de spiritualité : Herbalife et Moulinex face au marché du « mieux-être », in Jean-Yves Duyck, Gaëlle Moal-Ulvoas et Catherine Voynnet-Fourboul, Management et spiritualité, Chap. 7, Cormelles-le-Royal, EMS, collection management & prospective.

• Parise F. (2016), Les Cultural Creatives à l’épreuve de la pensée magique post-moderne : les usages spirituels du digital face aux changements de mode de vie, individuels et collectif, In Stefan Bratosin et Mihaela-Alexandra Tudor, Religion(s), laïcité(s) et société(s) au tournant des humanités numériques, actes du 3ème colloque international Comsymbol, 9-10 novembre, Les Arcs, éditions IARSIC.

• Parise F. (2015), Le sens du quotidien. Du « dernier repas » omnivore aux « premiers repas » végétaux. Anthropologie d’une spiritualité alimentaire face aux syncrétismes socio-culturels contemporains, Revue Théologique, 23, 1, 81–106.

Experience

  • –present
    Chercheur associé, anthropologie, Institut lémanique de théologie pratique , Université de Lausanne