Mariette Grange, chercheuse et praticienne des droits de l'homme, travaille au Global Detention Project à Genève. Elle a co-fondé le bureau d'Amnesty International auprès des Nations Unies à Genève et plus tard représenté Human Rights Watch au moment de la création du Conseil des droits de l'homme. Spécialiste des questions relatives aux migrants et aux réfugiés elle a fait des recherches sur les organes conventionnels de supervision des traités de droits humains de l'ONU et a produit du matériel de formation pour le Haut Commissariat aux droits de l'homme. Mariette est également sollicitée pour enseigner, donner des formations et participer à titre d’experte à des projets académiques et à des processus intergouvernementaux dans diverses régions du monde. Elle est titulaire d'une maîtrise en traduction de l'Institut Supérieur de Traducteurs et Interprètes, Bruxelles. Sa thèse de maîtrise portait sur l'anthropologie et le système des castes en Inde. Elle est l’auteur de nombreux articles sur le thème de la migration, de l’asile et les normes et mécanismes de droits de l’homme en anglais, espagnol et français.

Experience

  • 2011–present
    Senior Researcher/chercheure principale, Global Detention Project