Chercheur interdisciplinaire spécialisé dans le comportement des foules, Max Planck Institute for Human Development

D'abord ingénieur informaticien, je me suis lancé dans une thèse de doctorat en 2007 sur le comportement de la foule. Ce vaste sujet de recherche concerne l'étude de nombreux phénomènes collectifs comme les bousculades, les paniques, la propagation des rumeurs, la structure des réseaux sociaux ou encore l'intelligence collective.

La foule est un objet qui passionne de nombreuses disciplines scientifiques. J'ai d'abord été "biologiste" à l'université Paul Sabatier, cherchant à expliquer les points communs entre une foule, un banc de poissons et une colonie de fourmis. Je suis ensuite devenu "physicien" à l'école polytechnique de Zurich, décryptant notre comportement collectif à l'aide de mécanique des fluides et de la matière granuleuse. Et me voici aujourd'hui "psychologue" à l'institut Max Planck de Berlin m'interrogeant sur la capacité d'une foule à être intelligente. Quelque soit la discipline concernée, l'objectif reste toujours le même : décrypter le comportement de cette étonnante créature à mille visages.

Je suis également lauréat du prix Le Monde de la recherche en 2011 et l’auteur de “Fouloscopie” à paraitre le 23 janvier 2019 aux éditions HumenSciences.

Experience

  • –present
    Chercheur interdisciplinaire spécialisé dans le comportement des foules., Max Planck Institute for the Science of Human History

Education

  • 2010 
    Université de Toulouse Paul Sabatier, Doctorat en éthologie

Honours

Prix Le Monde de la Recherche Universitaire 2011