Historien, Professeur ordinaire, Université de Lausanne

Nicolas Bancel, historien, professeur ordinaire à l’Université de Lausanne (Suisse), faculté des sciences sociales et politiques (ISSUL), professeur invité à l’Université de Californie Los Angeles (UCLA, États-Unis), codirecteur du Groupe de recherche Achac (colonisation, immigration, postcolonialisme), il est spécialiste du fait colonial, des questions postcoloniales et de l’histoire des activités physiques. Il a notamment codirigé Human Zoos: Science and Spectacle in the Age of Colonial Empires, Liverpool, Liverpool University Press, 2009 et The Invention of Race, Londres/New York, Routledge, 2015. Il a aussi codirigé De l’indigène à l’immigré, Paris, Gallimard, 1998 et La Fracture coloniale. La société française au prisme de l’héritage colonial, Paris, la Découverte, 2005.

Experience

  • –present
    Historien, Université de Lausanne