Séverine Barthes

Maîtresse de Conférences en Sciences de l'Information et de la Communication, Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3 – USPC

Séverine Barthes a consacré sa thèse de Langue Française (linguistique appliquée) aux séries télévisées. A l'inverse des travaux généralement effectués sur le sujet, celle-ci ne traitait pas de seulement deux ou trois de ces fictions, mais de l'intégralité des séries dramatiques diffusées aux Etats-Unis entre 1990 et 2005 (pas moins de... 120 !). L'objectif de ses recherches était alors d'appréhender la puissance de frappe, notamment économique, de cette industrie et de ces œuvres. Si elle poursuit aujourd'hui ses travaux sur les séries américaines depuis San Francisco, elle défriche aussi le domaine des séries télévisées françaises, de l'ORTF à nos jours. Elle est l'auteur du carnet de recherche "Alerte spoilers !", dédié à l'analyse des séries télévisées : https://seriestv.hypotheses.org .

Champs d'expertise :
Sémiologie de la télévision.
Analyse rhétorique, sémio-économique et culturelle des séries télévisées.
France/États-Unis.

Experience

  • –present
    Maître de Conférences en Sciences de l'Information et de la Communication, Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3 – USPC
  • 2010–2012
    ATER en Sciences de l'Information et de la Communication, CELSA

Education

  • 2010 
    Université Paris-Sorbonne, Doctorat

Publications

  • 2016
    Panique à la télé : la résistance bactérienne vue par les séries, Questions de communication
  • 2015
    71. Année fantastique., Alternatives Francophones
  • 2012
    Le Retour du primetime. Une histoire de la programmation des séries télévisées étrangères à la télévision française. , Communication & Langage
  • 2009
    Chris Carter paranoïaque ? Le complexe sémantique de la perte comme vecteur herméneutique et créatif , Raison publique
  • 2009
    Portrait du héros en super héros sur le petit écran. Séries télévisées, hybridations génériques et transferts culturels , Théorème