Menu Close
Professeure des Universités en sciences de l’éducation et de la formation, Centre de Recherche sur les Liens Sociaux (CERLIS UMR 8070), chercheure associée au LACES (EA 7437), Université de Paris

Au travers d’un triptyque articulant déviance, genre et éducation, je mène des travaux de recherches sur les processus de normalisation et d’attribution d’identités déviantes, et j’analyse le travail des institutions scolaires, socio-éducatives mais aussi l’emprise des pairs sur ces façonnages. Je déploie particulièrement ces recherches dans des contextes fortement marqués par des inégalités plurielles (sociales, scolaires, spatiales, sexuées, ethniques). La délinquance juvénile féminine, les désordres scolaires, les expériences scolaires ou de loisirs d’enfants et d’adolescents, les violences à l’école, la paternité précoce, sont autant d’objets qui révèlent les mécanismes d’incorporation ou de distribution de rôles sociaux et sexués. Au travers de la façon dont une société désigne, s’empare et gouverne ces figures sociales déviantes, c’est aussi l’opportunité d’examiner les politiques publiques afférentes à la jeunesse, à l’éducation (ou à la ré-éducation), et les modèles implicites à ces politiques de justices sociale et scolaire.

Thèmes de recherche:
- sociologie des désordres scolaires
- socio-anthropologie des jeunesses des territoires prioritaires.
- genre et déviance
- sociologie pénale
- loisirs et éducation informelle..

Experience

  • –present
    Professeure des Universités en sciences de l’éducation, Université de Paris