Gouvernance et transparence financière

The Conversation France est une association à but non-lucratif (loi du 1er juillet 1901) créée le 20 juin 2015. Elle a pour objectif de favoriser les rapprochements entre le journalisme et l'enseignement supérieur et la recherche, afin de proposer à un large public une information indépendante, fondée sur la connaissance et l'expertise.

Elle réunit des établissements d’enseignement supérieur, des regroupements d’établissements d’enseignement supérieur, des organismes et instituts de recherche et des fondations d’entreprise. Actuellement, le nombre d’adhérents à l’association The Conversation France est de 55 établissements membres.

Organe décisionnel de l’association, un Conseil d’administration dans lequel siègent des représentants des établissements membres, se réunit quatre fois par an et soumet chaque année au vote des membres de l’association un rapport financier, présenté lors de l’assemblée générale par le bureau de l’association composé d’un président, d’un secrétaire général et d’un trésorier.

Au 1er octobre 2018, 24 membres composent le Conseil d’Administration.

L'activité éditoriale de The Conversation France, fait également l'objet d'un examen régulier par un comité éditorial composé de directions scientifiques ou directions des laboratoires de recherche issues de nos membres.

Origines de nos ressources

L’association est financée en grande partie par les cotisations payées par les membres de l’association (à hauteur de 73 % en 2017). Elle perçoit également des subventions publiques (à hauteur de 22 % en 2017) dans le cadre de différents dispositifs nationaux et régionaux. Enfin depuis 2017, l’association fait appel aux particuliers, sous la forme de dons et d’adhésion à titre privée.

L’ensemble des ressources de l’association s’est ainsi élevé en 2017 à 1 016 602 euros, en augmentation de 29 % par rapport à 2016.


Emplois de nos ressources

L’association consacre l’essentiel de son budget de fonctionnement (75 %), à la masse salariale, essentiellement des journalistes qui accompagnent les chercheurs pour la rédaction de leurs articles. L’association a ainsi employé 11 personnes en 2017 dont 10 journalistes.

L’association paie également des frais techniques (11 %) auprès du réseau The Conversation Media Group qui assure la maintenance et le développement du site internet.

Enfin, l’association consacre 10 % de ses ressources aux charges externes telles que la rémunération de prestataires extérieures (comptabilité, ressources humaines, traduction, frais de transport).

En 2017, le budget de fonctionnement de l’association était de 984 050 euros, en augmentation de 27 % par rapport à 2016.