Articles on Daech

Displaying 1 - 20 of 84 articles

Des miliciens loyaux au gouvernement de Tripoli, le 25 septembre 2018, dans les faubourgs de la capitale. Mahmud Turkia/AFP

La communauté internationale désarmée face à la crise libyenne

L’échec de la communauté internationale, les divisions internes propres à une société tiraillée entre de multiples forces centrifuges et l’impuissance de l’ONU expliquent l’impasse actuelle.
Un combattant pro-gouvernemental dans les faubourgs d'Hodeïda, le 15 novembre 2018. Stringer/AFP

Les guerres du Yémen

Il est illusoire d’élaborer un plan de paix sans prendre en considération la pluralité des acteurs du conflit yéménite et des enjeux locaux, régionaux et internationaux qui s’y superposent.
En 2015, la Présidente du FN (désormais RN) avait été jugée (puis relaxée) pour incitation à la haine raciale pour avoir comparé les prières de rue de musulmans en France à l'occupation nazie. L'usage d'images fortes dans son discours politique lui avait déjà porté préjudice. Jean-Philippe Ksiazek/AFP

« #Daesh c’est ÇA ! » ou comprendre l’exploitation politique des images violentes

Les réseaux sociaux constituent le lieu idéal d’affrontements idéologiques représentés par l’image. Retour sur un buzz médiatique.
Juste après un attentat suicide à Kirkouk en novembre 2017. Marwan Ibrahim/AFP

L’État islamique en Irak : un djihadisme ritualisé

Loin d’avoir été défait, le mouvement djihadiste conserve d’importantes capacités de nuisance sur fond d’instabilité sociopolitique structurelle en Irak.
Rare photo des talibans, prise lors d'un éphémère cessez-le-feu, le 16 juin 2018, à Jalalabad (Afghanistan). Noorullah Shirzada/AFP

Afghanistan : comment expliquer la résilience des talibans

La guerre dure depuis maintenant quarante ans en Afghanistan, et les talibans sont prêts à la prolonger. Une résilience qui s’explique aussi par les erreurs des Occidentaux.
Pièce d'antiquité dévoilée au public le 28 février 2015, lors de la réouverture du musée national de Baghdad, un tiers des œuvres avaient été pillées en 12 ans de guerre. Sabah Arar/AFP

Le trafic d’antiquités : un marché vieux comme le monde

Le trafic d’antiquités a été médiatisé avec l’activité de Daech : or les recherches montrent que ce dernier est souvent client et non acteur de ce vaste crime aux rouages savamment organisés.
Ghassan Salamé, le 29 mai 2018, lors de la Conférence de Paris sur la Libye. Etienne Laurent / POOL / AFP

Libye: la mission impossible de Ghassan Salamé

Il y a une erreur de méthode, adoptée par l’Onu pour sortir la Libye de la crise: il ne suffit pas d’organiser au plus vite des élections pour que tous les problèmes soient résolus.
Hani al Monsouri, porte-parole du groupe Ansar al-Sharia lors d'une conférence de presse à Benghazi (septembre 2012, Libye) . AFP PHOTO/ABDULLAH DOMA

Les djihadistes et les révoltes arabes : l’expérience inaboutie d’Ansar al-Sharia

Le salafisme djihadiste tel qu’incarné par le mouvement Ansar Al-Sharia, peu avant la création de Daech, a échoué à fédérer les populations musulmanes autour d’une même idéologie.
Veillée le 15 mai à Jakarta après la série d'attaques terroristes ayant frappé le pays. Les citoyens réclament une loi-antiterroriste. Bay Ismoyo/AFP

Indonésie : attentats-suicides en famille au nom du djihad

Les attentats terroristes menés par des familles avec enfants en Indonésie soulignent la place du noyau familial, terreau fertile de la radicalisation.
Made in France : quatre hommes préparent un attentat. Le film, qui devait sortir au moment des attaques de novembre 2015 n'a été finalement diffusé qu'en VOD. Emmanuelle Jacobson-Roques/Pretty Pictures

Quand le cinéma cherche à s’opposer à Daech

Le cinéma français s’est emparé de la terreur comme objet de recherche, cherchant à lui donner du sens, mais se heurte parfois à la réalité politique du combat terroriste.
Cérémonie aux Invalides, le 28 mars, en hommage au colonel Arnaud Beltrame. Ludovic Marin / POOL / AFP

Pourquoi le djihadisme est là pour longtemps en Europe

Le djihadisme révèle la crise des sociétés musulmanes mais aussi, sous une autre forme, celle des sociétés européennes où le vivre-ensemble est en quête d’un nouvel horizon d’espérance.
Les soldats de Daech, photo extraite du documentaire Daech, naissance d'un État terroriste. Alatele fr/Flickr

Terrorisme : anatomie du « Mein Kampf » djihadiste

Ce manuel du parfait petit terroriste mérite qu’on lui accorde une attention particulière : non seulement il sacralise la haine généralisée, mais il annonce aussi tout ce que Daech a appliqué.
Déjeuner de travail à l'Elysée pour Nicolas Sarkozy, son épouse Carla Bruni-Sarkozy, le conseiller Claude Gueant et le président syrien Bachar el-Assad (à gauche) et son épouse Asma le 9 décembre 2010. Franck Fife/AFP

Les apprentis-sorciers de la « realpolitik » au Moyen-Orient

Il manque aux apprentis sorciers de la « realpolitik » une dimension essentielle pour ancrer leur approche dans la réalité régionale : la prise en compte des peuples du Moyen-Orient et de leurs aspirations légitimes.
La ville de Deir Ezzor à l'est de la Syrie a été prise d'assaut en novembre dans une opération militaire contre Daech. L'organisation perd du terrain dans la région mais tente de l'étendre sur internet. AFP

Les « cours virtuels » de Daech, outils de fidélisation

Pour raffermir l’identité et la détermination de Daech, les membres influents de sa communauté numérique proposent des cours et de la propagande radicale en ligne.
A Téhéran, lors des funérailles des attaques du 7 juin 2017. Atta Kenare / AFP

L’Iran sur le qui-vive face à la menace djihadiste

Pour Téhéran, le danger djihadiste est au cœur des prises de décision sécuritaires depuis plusieurs années. La République islamique mène sa propre « guerre contre le terrorisme » sur deux fronts.
Deux policiers anglais, sécurisant l’espace public lors de l’attaque terroriste de Londres, le 3 juin. EPA/Will Oliver

Manchester, Londres : nulle part où se cacher

Les attentats de Londres et de Manchester illustrent la difficulté du gouvernement britannique à sécuriser les lieux publics et à faire face au fondamentalisme islamiste.
Scène de convivialité entre Donald Trump, le chef de la diplomatie russe et l'ambassadeur de Moscou à Washington. Russian Foreign Ministry/AFP

Maison Blanche : après la crise, le chaos

Le président américain est accusé d’avoir fourni des « informations hautement classifiées » à l’ennemi de toujours, les Russes. Loin de démentir, Donald Trump assume.

Top contributors

More