Artikel-artikel mengenai commerce international

Menampilkan 1 - 20 dari 39 artikel

Le président français Emmanuel Macron (C-bas) pose avec les participants de l'événement « Tech for Planet » à Paris, le 12 décembre 2017, en amont du Sommet One Planet. Philippe Wojazer/AFP

Entrepreneurs français, et si vous regardiez au-delà des frontières ?

Tropismes culturels, manque d’accompagnement des écoles… Les créateurs d’entreprise français n’ont pas le réflexe de se lancer à l’international. Pourtant, de belles opportunités existent.
Le prochain sommet du G20, qui se tiendra fin 2018 en Argentine, entend s'atteler à la relance des négociations multilatérales et à la réforme de l'OMC. Alexey Struyskiy

Réformer l’OMC pour sortir de la crise du multilatéralisme

L’enlisement du cycle de Doha et les dynamiques économiques post-crise 2008 ont considérablement affaibli l’OMC. Comment l’institution peut-elle se réformer ? Voici quelques pistes.
Situées sur le campus d'Amazon à Seattle, ces sphères contenant des plantes tropicales sont censées améliorer la productivité des employés. Shutterstock

À qui profitent les revenus des investissements des multinationales ?

Les multinationales investissent des sommes considérables à l’étranger, générant d’importants revenus. En vingt ans ces sommes ont progressé plus vite que le commerce mondial. À qui profitent-elles ?
Début mars, Donald Trump mettait en scène la signature des mesures protectionnistes visant à taxer les importations d'acier et d'aluminium. Mandel Ngan/AFP

Commerce international : Donald Trump, l’art de se tirer une balle dans le pied ?

La politique économique de Donald Trump est contradictoire. En fragilisant les chaînes mondiales de valeur dans lesquelles les États-Unis sont intégrés, elle pourrait desservir le pays. Explications.
Le protectionnisme des États-Unis censé protéger les travailleurs américains pourrait plutôt leur nuire. shutterstock

Pour une réponse apaisée au protectionnisme américain

Donald Trump a décidé de jouer la carte d’un protectionnisme agressif, au risque de déclencher une violente guerre économique. Des solutions alternatives sont pourtant possibles.
L'arrondissement de Shibuya, à Tokyo, au Japon, haut lieu de la consommation Tokyoïte. Yamashita Yohei/Flickr

« Mettre du Coca dans son vin » : pourquoi il faut prendre en compte les attentes des consommateurs étrangers

Élaborer une bonne stratégie marketing dans un autre pays que le sien requiert la capacité à se décentrer, à prendre conscience de sa propre grille de lecture culturelle, ainsi que de celles des autres.
Le président syrien Bachar El-Assad (à gauche) et le président turc, Recep Tayyip Edorgan (à droite), en juin 2010, à Istanbul. Osman Orsal/AFP

L'économie comme realpolitik : la Turquie, premier partenaire commercial de la Syrie

La Turquie, qui voulait renverser le président syrien, a de bonnes relations commerciales avec Damas. Elle est le premier exportateur vers la Syrie et parmi les premiers importateurs de biens syriens.
Certains commerces acceptent les bitcoins, comme ici, dans l'Oregon, aux États-Unis. Francis Storr/Flickr

Le Bitcoin Cash sonne-t-il la fin des bitcoins ?

La crypto-monnaie bitcoin a un nouveau concurrent, le Bitcoin Cash ! La création d’une version alternative, phénomène classique de l’_open source_, illustre des problèmes d’évolutivité et de gouvernance.
Les pays de l'UE laissent-ils entrer trop facilement les importations sur leur territoire ? Pas sûr. (Ici dans le port de Rotterdam.) Frans Berkelaar/Flickr

Conversation avec Sébastien Jean : l’Union européenne est-elle naïve dans sa politique commerciale ?

L’Union européenne pèche-t-elle par naïveté en ne se protégeant pas suffisamment des importations ? Une comparaison entre les politiques commerciales des blocs met à mal cette idée reçue.

Kontributor teratas

Lebih banyak