Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) – Sorbonne Universités

Au carrefour des sciences de la Terre, de la Vie et de l’Homme, le Muséum national d’histoire naturelle se consacre quotidiennement – et ce depuis près de 400 ans – à la nature et à ses relations avec l’espèce humaine. Le Muséum offre une formation au niveau de la mention de master « Évolution, Patrimoine naturel, Sociétés » et de l’École doctorale 227 « Sciences de la Nature et de l’Homme ».

La prise de conscience environnementale et la sauvegarde de la planète sont au cœur des débats contemporains. Totalement engagé sur ces questions, le Muséum occupe une position de référence grâce à des missions variées : la recherche fondamentale et appliquée, la conservation et l’enrichissement des collections, l’enseignement, l’expertise et la diffusion des connaissances.

Centre de recherche, le Muséum s’appuie sur des travaux en laboratoire et des expéditions dans le monde entier, un grand éventail de disciplines, des collections exceptionnelles et une expertise reconnue. À travers l’enseignement ou les actions de diffusion, il a également pour mission de partager ses savoirs. Avec un objectif clair : rendre les connaissances sur la nature accessibles à tous et sensibiliser le plus grand nombre à la protection de notre planète.

Une des particularités du Muséum est de répartir son activité sur 12 sites dans toute la France. Son cœur historique est situé à Paris, au Jardin des Plantes, qui accueille des laboratoires, des galeries d'exposition, une ménagerie ou des lieux d’enseignement. Citons également deux autres lieux parisiens incontournables, le Parc Zoologique de Paris et le Musée de l’Homme (réouverture prévue pour octobre 2015). Mais il reste encore à découvrir dans tout l’Hexagone deux stations marines, un arboretum, un parc zoologique, des jardins botaniques, un chantier de fouilles préhistoriques, des laboratoires…

Links

Displaying 1 - 20 of 49 articles

Since 1800, the world’s population has multiplied seven and a half times. Shutterstock

Is the Earth over-populated?

The world’s population has reached 7.5 billion and is expected to climb to nearly 10 billion by 2050. Why will population growth inevitably continue? Should we try to reduce or stop this growth?
Arbres desséchés dans le désert namibien Katja/pixabay

Crise de la biodiversité : pourquoi cela nous concerne tous

La disparition rapide et massive de nombreuses espèces terrestres doit alerter autant que les effets du changement climatique… d’autant plus que ces deux processus sont intimement liés.
Un orthoptère dans des champignons corticoles (qui vivent sur les écorces d’arbre) en Guyane. Romain Garrouste

Crise de la biodiversité : n’oublions pas les invertébrés !

Mollusques, milles‑pattes, araignées, insectes… les invertébrés connaissent ces dernières années, tout autant que les vertébrés, un inquiétant recul de leurs populations.
Vue de l'exposition Nous et les autres : des préjugés au racisme au Musée de l'Homme à Paris. Musée de l'Homme

Podcast : Le sport essentialise les individus

Le sport essentialise les individus.
Le sport hiérarchise les athlètes mais les enferme aussi dans des catégories réduites à leurs origines. Évelyne Heyer, professeur d’anthropologie génétique, déconstruit ce discours d’essentialisation.
Kinshasa, 2016, capital of Republic of the Congo, and home to about 12 million people is one of the most populous cities in sub-Saharan Africa. Eduardo Soteras/AFP

There’s a strong chance that one-third of all people will be African by 2100

Will the African population inevitably quadruple by the end of the century? And what are the reasons for this extraordinary growth?
Otobong Nkanga, Alterscapes : Playground (D), 2005- 2015, c -print monté sur aluminium (Edition de 7 ex + 1 AP), 50 x 67 cm. GALERIE FABIENNE LECLERC © Otobong Nkanga

Les pierres, sources de la vie

Mondes extra-terrestres, fantasmes théologiques : les pierres peuvent-elles créatrices et détentrices de vie ? Réponse lors de l’exposition « Être Pierre » au musée Zadkine.
En 2016, à Kinshasa (République démocratique du Congo), l’une des capitales africaines les plus densément peuplée avec ses 12 millions d’habitants. Eduardo Soteras/AFP

En 2100, plus d’un Terrien sur trois africain ?

Le formidable accroissement de la population africaine, qui pourrait atteindre 4 milliards de personnes en 2100, est l’un des phénomènes les plus marquants de la démographie mondiale.
Grenouille dorée du Panama Atelopus zeteki, en danger d'extinction Brian Gratwicke/Wikipedia

Pourquoi les scientifiques collectent-ils des animaux sauvages ?

Comment, de nos jours, justifier d’ôter la vie à un animal à des fins scientifiques ? Il convient de ne pas confondre considérations animalistes et environnementalistes.
Pour le consommateur européen, le milieu naturel de la banane est le rayon fruits du supermarché. Shutterstock

« En direct des espèces » : dites-le avec des bananes !

Les bananes que l’on trouve en supermarché, toutes quasi-identiques, ne sont pas représentatives de la grande diversité d’espèces et de variétés existantes de ce fruit.
Depuis 1800, la population mondiale a été multipliée par sept et demi. Shutterstock

Sommes-nous trop nombreux sur Terre ?

La population mondiale a franchi le seuil de 7 milliards et demi. Elle devrait continuer à croître et pourrait atteindre près de 10 milliards en 2050.
De gauche à droite : Philippe Grandcolas, Pascal Garret, Emmanuel Hache et Didier Pourquery en studio.

Podcast : des ressources naturelles jusqu’à quand ?

L’inquiétude monte face à la raréfaction voire la disparition des ressources naturelles de la planète… Paroles d’experts pour éclairer ce sujet essentiel.
Angustoniscus amieuensis, a New Caledonian cockroach that lives in the moist forests of the island. P.Grandcolas

How a humble cockroach rewrote the history of New Caledonia

The theory that New Caledonia was a piece of land that separated from the ancient supercontinent of Gondwana was a seductive one. But then a cockroach rose up to challenge it.
Cuisses de grenouilles. Arnaud 25/Wikimedia

« En direct des espèces » : quelles sont les grenouilles présentées dans l’assiette ?

Les cuisses de grenouilles, délicatesse bien française, ne sont pas celles que vous croyez ! L’analyse génétique appliquée par des spécialistes de Systématique a démasqué un fric-frac des espèces…

Research and Expert Database

Authors

More Authors