Sciences Po Bordeaux

Sciences Po Bordeaux, or Institut d'études politiques (IEP) de Bordeaux, is a French political science grande école situated on the university campus of Pessac, 8 km from the centre of Bordeaux and is attached to the Montesquieu University - Bordeaux IV. It was established in 1948. Sciences Po Bordeaux is one of the nine Institutes of Political Studies of France, and a so-called “Grande Ecole”.

The Institute has approximately 1,300 students, admitted after a rigorous selection. Academic studies last five years, at the end of which a student graduates with the Diploma of Sciences Po Bordeaux (which is equivalent to a Master’s degree) and with one of three Masters offered by the Institute. Sciences Po Bordeaux has more than 200 exchange-agreements with universities throughout the world, including double degree-diploma programs with the universities of Stuttgart (Germany), Turin (Italy), Coimbra (Portugal), Madrid (Spain), Cardiff (UK), Moscow (Russia) and Quebec (Canada).

Links

Displaying 1 - 20 of 25 articles

Le continent africain ne produirait qu’ 1 % de la recherche dans le monde. La cause : un environnement particulièrement difficile pour les jeunes chercheurs.

Faire une thèse en Afrique : « Pas d’autres moyens que la volonté d’y arriver »

Être une jeune sénégalaise sans ressources et réaliser un doctorat en sciences sociales est un véritable parcours du combattant. Extraits d’un ouvrage collectif dédié à la jeune recherche africaine.
Children at a Koranic school in Mombasa, Kenya. Michał Huniewicz/Flickr

Arab-Islamic education in Sub-Saharan Africa: going beyond clichés to build the future

In Sub-Saharan Africa, Arab-Islamic education is neither a limited nor recent phenomena. While poorly understood, it remains a fundamental part of the educational development of the region.
Le logo présenté, le 18 janvier, à Paris pour l'appel à projets lancé par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Les dangers (relatifs) de la culture de l’impact

Une nouvelle culture de l’impact a saisi depuis quelques années le secteur de la générosité. Les bienfaits sont profonds. Les risques, hélas, peuvent l’être tout autant.
Les bancs de l'Assemblée nationale, le 12 décembre dernier. LIONEL BONAVENTURE / AFP

Les députés En Marche sont-ils vraiment des cancres ?

Avant de mesurer les activités d’un député, comme l'a fait récemment le site Capital.fr, il faudrait s’interroger sur ce que l’on peut attendre de lui et sur ce que devraient être ses activités.
Thomas Sankara, un tribun qui a marqué l'histoire du Burkina Faso. Muigwithania/Wikimedia

Assassinat de Thomas Sankara : enfin la vérité ?

Trente ans après, la disparition brutale de l’homme qui incarnait la révolution demeure un sujet extrêmement sensible au Burkina mais également sur tout le continent africain, et même en France.
Des enfants d'une école coranique à Mombasa, au Kenya. Michał Huniewicz/Flickr

L’éducation arabo-islamique en Afrique subsaharienne : dépasser les idées reçues pour construire l’avenir

En Afrique subsaharienne, l’éducation arabo-islamique, n’est ni récente ni un épiphénomène. Négligée et mal comprise, elle reste fondamentale à intégrer au développement éducatif de la région.
Boutique Louis Vuitton à Kobe, Japon. L'industrie du luxe est peut-être le secteur le plus représentatif de la mondialisation aujourd'hui. 663highland/Wikimedia

Conversation avec Marc Abélès : « Le droit au luxe pourrait constituer une revendication raisonnable »

Le luxe est-il un commerce comme les autres ? Comment et pourquoi s’insère-t-il dans toutes les cultures ? Éléments de réponse avec Marc Abélés, anthropologue.
La “barrière secondaire (Secondary fencing)” de Sandia à Otay-Mesa (Californie), construite parallèlement à la « barrière primaire" en taule, derrière une route de patrouille et des réverbères (décembre 2012). Damien Simonneau/DR

Le « mur » de Trump est déjà là

Pour Donald Trump, peu importe si les migrations sont moins importantes qu’auparavant, l’efficacité de la militarisation, douteuse et la frontière, déjà blindée. L’effet d’annonce prime.
Devant un mausolée improvisé à Libreville, en mémoire des victimes des violences post-électorales. Marco Longari/AFP

Le Gabon en danger de mort

La crise actuelle n’est pas seulement la conséquence d’une simple fraude électorale, mais du ras-le-bol contre un État qui s’est ingénié à manipuler la démocratie et à en bloquer le développement.
Le président Roch Kaboré sur les lieux de l'attaque terroriste à Ouagadougou, le 18 janvier 2016. Issouf Sanogo / AFP

Difficiles lendemains d’élections au Burkina Faso

Un nouveau président, une Assemblée bien élue, le Burkina Faso poursuit sa transition démocratique. Mais le pays doit faire face à la menace terroriste et aux fortes attentes de la jeunesse.

Research and Expert Database

Authors

More Authors