Sciences Po Lille

Créée en 1991, Sciences Po Lille est une grande école publique sélective au même titre que les 9 autres Sciences Po. Elle fait partie du réseau Sciences Po Europe qui réunit les Sciences Po des concours communs. L’école est par ailleurs rattachée à l’Université Lille 2 et participe au projet d’Université de Lille ainsi qu’à la COMmunauté d’Universités et d’Etablissements – Lille Nord de France (COMUE).

Forte de sa position géographique privilégiée, au carrefour de l’Europe du nord-ouest entre Londres, Paris, Bruxelles, Amsterdam et Cologne, Sciences Po Lille propose une offre de formation de haut niveau en 5 ans qui prépare aux carrières administratives nationales, européennes et internationales, aux fonctions d’encadrement et de direction dans l’entreprise ainsi qu’à l’enseignement et à la recherche.

Sa très bonne visibilité et son attractivité en font désormais l’une des grandes écoles les plus sélectives de France, avec des taux de réussite entre 7% et 12% à ses concours d’entrée. Ses promotions sont composées d’étudiants de toutes les régions de France et s’enrichissent de l’apport d’un nombre chaque année croissant d’étudiants internationaux.

Reconnu pour la diversité de son équipe pédagogique et la bonne insertion professionnelles de ses diplômés, Sciences Po Lille propose une offre de formation qui associe la valorisation de la curiosité et de l’esprit critique (1er cycle) à la spécialisation progressive vers de grandes catégories de métiers (2ème cycle). En 3ème année, les étudiants effectuent une mobilité mixte avec 6 mois de cours dans une université partenaire suivie de 6 mois de stage à l’international. En 5ème année (cycle master 2), ils réalisent un stage de fin d’études obligatoire d’une durée de 6 mois maximum en France ou à l’international, conçu comme un moment d’enrichissement et de renforcement essentiels pour les étudiants.

Soucieux de respecter au mieux les valeurs du service public de l’enseignement supérieur, Sciences Po Lille accompagne le parcours de ses étudiants en promouvant une politique de la vie étudiante ambitieuse. Celle-ci repose notamment sur des aides financières accordées aux étudiants en mobilité. Sciences Po Lille, enfin, a développé depuis 2007 un programme de démocratisation (PEI) qui concerne désormais 800 collégiens et lycéens de plus de établissements 110 établissements. Près de 30% des élèves de Terminale bénéficiaires de PEI ont, en 2010, réussi le concours commun des 7 Sciences Po et 90% ont obtenu le baccalauréat avec mention.

Internationales et pluridisciplinaires, les formations de Sciences Po Lille permettent aux étudiants de construire leurs parcours dans l’excellence universitaire et l’ouverture à des expériences professionnelles. Les accords en préparation avec plusieurs universités internationales renommées et avec des écoles de commerce de premier plan, la mise en place en 2011 d’un double cursus avec l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, le lancement en septembre 2015 d’une formation en alternance pour les étudiants de 5ème année de la majeure commerce et finance internationale participent pleinement d’une volonté de chercher toujours à améliorer notre offre.

Links

Displaying all articles

Zone administrée par les kurdes près d'une ancienne base américaine près de la ville de Tel Arqam en Syrie, à la frontière turque, septembre 2019. AFP

Un corridor de la paix est-il possible après le retrait des troupes américaines au nord-est de la Syrie ?

Une « zone tampon » de sécurité en Syrie est essentielle mais le revirement de Trump risque de compromettre durablement les relations entre la Turquie, l’UE et les États-Unis.
Une caméra patiente devant le domicile du maire de Lyon Gérard Collomb, ex-ministre de l'intérieur, qui a fait l'objet d'une enquête préliminaire pour détournement de fonds en juin 2019. JEFF PACHOUD / AFP

Journalisme : une institution peut-elle veiller à la qualité de l’information ?

Face à un environnement médiatique en profonde mutation, le journalisme semble secoué par une crise qui, certes, le fragilise mais contribue à en renouveller les pratiques.
Un soldat tanzanien de la force de l'ONU déployée en Centrafrique, en juillet 2018 (ici près de la localité de Gamboula). Florent Vergnes/AFP

Face à la crise en Centrafrique, l’ONU dans le déni

Face à la complexité de la situation en Centrafrique, le système onusien persiste dans des éléments de langage et des pratiques qui relèvent très largement du déni de réalité.
A Niamey, au Niger (ici en 2007). Le Sahel est l'une des zones où les ONG sont le plus actives dans le monde. Eric Haglund/Flickr

L’humanitaire au risque de la résilience

N’attend-on pas trop de la résilience dans un système humanitaire qui peine à changer radicalement son mode de fonctionnement, et qui parvient finalement à en neutraliser le potentiel perturbateur ?
Logements sociaux sur le plateau de Haye, à Nancy. Alexandre Prévot/Wikimedia

Les politiques publiques au risque du changement

Peut-on et comment modifier une politique publique en France ? Illustration des enjeux et difficultés avec deux exemples récents sous le feu de l’actualité ; l’APL et les emplois aidés.

Un an après : un troisième tour à l’ombre du Front national

Le FN bredouille, la droite gagnante et la gauche affaiblie mais pas terrassée : ce sont les principaux enseignements comptables de ces régionales. Mais le tripartisme est la principale nouveauté.
Les partisans du Front national célèbrent leur victoire le 6 décembre au Pontet (Vaucluse) Boris Horvat / AFP

Régionales 2015 : sept situations très contrastées

Arrivé en tête dans 6 régions sur 13, le Front national est en mesure de l'emporter dans au moins deux d'entre elles. C'est bien lui qui apparaît comme le grand gagnant de ce premier tour.
Les trois principales têtes de listes en Nord-Pas-de-Calais-Picardie Pierre de Saintignon (PS) Marine Le Pen (FN) and Xavier Bertrand (LR) avant leur débat à Lille le 27 octobre 2015. Philippe Huguen/AFP

Régionales 2015 : le FN à la conquête du Nord-Pas-de-Calais/Picardie

Les deux régions qui composent la nouvelle entité, la Picardie et le Nord-Pas-de-Calais ont des histoires politiques distinctes, mais voient toutes deux une forte poussée du FN et une chute du PS.

Research and Expert Database

Authors

More Authors