Plus de la moitié des participants à l'étude, malgré la présence de la maladie, se sentaient au moins 20 ans plus jeunes que leur âge. Les femmes se sentent plus jeunes que les hommes. Shutterstock

Les personnes âgées se sentent 20 ans plus jeunes qu'elles ne le sont!

Quel âge vous donnez-vous ?

Pas votre âge chronologique (ce nombre agaçant de chandelles sur votre gâteau d'anniversaire), mais votre âge ressenti, celui de votre être intérieur ?

En Amérique du Nord, nous regroupons généralement les gens par tranches d'âge socialement construites comme l'enfance, l'adolescence, le jeune âge adulte, l'âge mûr et la vieillesse. Les catégories d'âge sont associées à différents droits et privilèges. Rattachées à ces catégories d'âge, il y a des attentes comportementales. Par exemple, on s'attend à ce que les personnes âgées soient fragiles et sans défense.

Cependant, la recherche a montré que l'âge subjectif de la plupart des gens - la façon dont ils se sentent - est très différent du nombre d'années qu'ils ont vécu. L’ « âge intérieur » est l'âge du moi intérieur ou de la personnalité. Cet âge varie d'un individu à l'autre. Un jeune se sent souvent plus vieux que son âge, alors qu'une personne âgée se sent plus jeune.

Plus jeune… même malade

Certaines recherches sur l'âge subjectif suggèrent que les personnes âgées ont besoin d'être en bonne santé pour se sentir plus jeunes.

Cependant, dans mes recherches, j'ai constaté que même les personnes atteintes de multiples maladies déclarent se sentir plus jeunes que leur âge chronologique.

De nombreux aînés ne se perçoivent pas comme des personnes âgées. Il se peut qu'ils ne s'intéressent pas aux activités ou aux programmes destinés typiquement aux personnes âgées. Shutterstock

Pour mon étude publiée récemment, j'ai interviewé 66 personnes âgées de 65 à 90 ans vivant aux États-Unis et au Canada pour savoir à quel âge elles se sentaient. Tous les participants étaient atteints de deux à six maladies différentes, dont le cancer, les maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux, le diabète, les maladies rénales, l'arthrite et les maladies thyroïdiennes.

Les femmes plus que les hommes

Près de 60 % des participants vivaient régulièrement avec la douleur. On leur a posé cette question : «Pour plusieurs personnes, leur âge en années ne reflète pas l'âge auquel elles s'identifient vraiment. À quel âge vous identifiez-vous?»

Un homme d'âge mûr réalise un vieux rêve : sauter en parachute. Shutterstock

La plupart des personnes que j'ai interrogées ont déclaré se sentir des décennies plus jeunes que leur âge chronologique, même si elles vivaient avec de nombreuses maladies. Leur âge moyen ressenti était de 51 ans, avec une différence moyenne de 20 ans entre l'âge subjectif et l'âge chronologique. C'est-à-dire que plus de la moitié des participants, malgré la présence de la maladie, se sentaient au moins 20 ans plus jeunes que leur âge. Certains ont dit qu'ils se sentaient aussi jeunes que 17 ans. Seulement 8 % des participants avaient le même âge intérieur que leur âge chronologique.

Tableau de perception de l'âge. Author provided

Le genre des participants a un impact. Les femmes déclaraient avoir un plus jeune âge subjectif que les hommes.

Les personnes âgées qui se sentent plus jeunes se livrent-elles à des activités plus « jeunes » ? C'est une question pour la recherche future. Je suis également intéressée à comprendre si l'âge ressenti est lié à la façon dont nous nous percevons nous-mêmes (qui est souvent différente de ce que nous sommes réellement).

De meilleurs liens intergénérationnels

L'âge ressenti, en tant que concept, peut aider à une meilleure compréhension des générations entre elles. Réaliser que les gens qui « paraissent vieux » peuvent ne pas se sentir vieux signifie qu'il peut y avoir des occasions d'établir des liens intergénérationnels sur des questions politiques cruciales.

Les discussions intergénérationnelles pourraient être plus faciles si les jeunes réalisaient que les personnes âgées se sentent souvent des décennies plus jeunes qu'elles en ont l'air. Shutterstock

L'âge de la jeunesse intérieure peut expliquer pourquoi de nombreuses personnes âgées veulent travailler après l'âge de la retraite.

La planification financière peut en subir les contrecoups : si les personnes âgées se sentent jeunes, elles n'épargnent peut-être pas suffisamment d'argent. Elles peuvent être plus intéressées à voyager, à s'amuser et à acheter la moto qu'elles ont toujours voulue. Ces choix personnels - et très actifs - peuvent être source de confusion et de frustration pour les proches et les professionnels de la santé.

L'âge ressenti pourrait aider à expliquer le manque de conformité de certaines personnes âgées aux directives médicales. La jeunesse intérieure est également importante pour les décideurs et les fournisseurs de services gouvernementaux, car cela signifie que de nombreux aînés ne se perçoivent pas comme des personnes âgées… et ne s'intéressent pas aux activités ou aux programmes qui leur sont typiquement destinés.

This article was originally published in English