Diplo-focus : politiques étrangères

Displaying 1 - 10 of 16 articles

Emmanuel Macron et Viktor Orban, à Salzbourg (Autriche), le 20 septembre 20218, lors d'un sommet informel de l'UE. Georg Hochmuth / AFP

Cinquante nuances de brun ? Paris annonce la couleur

Faut-il, face à la vague populiste-nationaliste, jouer la partition de la cohésion européenne à tout prix, ou bien appeler un chat un chat et aller au clash avec Varsovie ou Budapest ?
Sur les murs de la vieille ville de Jérusalem, le 14 mai 2018, jour de l'inauguration de la nouvelle ambassade des États-Unis. Ahmad Gharabali/AFP

Retour sur Jérusalem

En opposant au tabou palestinien du retour en Palestine la brutalité d’un soutien total à l’Etat hébreu, Washington joue sur un registre dangereux.
Manifestation anti-Trump à Jérusalem-Est, le 11 décembre. Ahmad Gharabli/AFP

Donald Trump invente le G1

Avec la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, Donald Trump persiste dans les décisions polémiques, en dépit des réticences d’une partie de son administration.
Des badauds suivent le tir d'un missile balistique sur écran, à Pyongyang, le 16 septembre dernier. Kim Won-Jin / AFP

La dissuasion n’est plus ce qu’elle était

La dissuasion d’aujourd’hui n’est plus seulement celle du fort doté de N têtes nucléaires, face à des acteurs inférieurs. Elle se décline sur au moins cinq modes.
Défilé du 14 juillet 2017, à Paris. Christophe Archambault / AFP

La relation franco-américaine : constantes et anicroches

La présence de Donald Trump au défilé militaire du 14 juillet a illustré un aspect important de la relation entre les deux pays : en dépit des brouilles (fréquentes), le poids de l’Histoire demeure.
Emmanuel Macron et Vladimir Poutine au G20 de Hambourg, le 9 juillet 2017. Kremlin.ru/Wikimedias

Macron, la Syrie et Poutine : enjeux et doubles-fonds

La toile de fond des déclarations du Président Macron demeure éminemment libérale : défense du multilatéralisme, de l’Europe, d’agendas de sécurité humaine ou du libre-échange.